Agritrop
Home

La qualidad del cacao en Ecuador 1996 - 2000 a traves del proyecto "Reactivacion de la produccion y mejora de la calidad del cacao en Ecuador"

Montoya Wilson, Roche Gilles. 1999. La qualidad del cacao en Ecuador 1996 - 2000 a traves del proyecto "Reactivacion de la produccion y mejora de la calidad del cacao en Ecuador". In : Efficacité de la production cacaoyère et la qualité du cacao au 21è. Actes = The efficacy of cocoa production and the quality of cocoa in the 21st century ; La eficacia da producao e a qualidade do cacau no seculo XX ; La eficacia de la produccion del cacao y la calidad del cacao en el siglo XXI : proceedings ; atas ; actas. Lagos : Cocoa Producers' Alliance, pp. 953-957. ISBN 9839906348 Conférence internationale sur la recherche cacaoyère. 12, Salvador de Bahia, Brésil, 17 November 1996/23 November 1996.

Paper with proceedings
[img] Published version - Espagnol
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID10928.pdf

Télécharger (2MB)

Titre anglais : The quality of cocoa in Ecuador from 1996 to the year 2000 / Titre portugais : A qualidade do cacau no equador de 1996 ao ano 2000 / Titre français : La qualité du cacaoyer en Equateur de 1996 à l'an 2000

Abstract : Selon la convention internationale cacaoyère, Annexe C, l'Equateur est un producteur et exportateur de cacao aux qualités aromatiques particulièrement élevées, une description spéciale qui lui a procuré un statut privilégié à l'exportation. Cependant, une négligence insidieuse dans le traitement après les récoltes de cacao et le mélange de différentes qualités de cacao pour la commercialisation interne ont conduit à une détérioration de la qualité du cacao équatorian et donc son "indice" de qualité a été baissé en 1994 à Londres (il est passé de 100% à 75%). Cette tendance à la baisse de la qualité du cacao doit être renversée sans faute si ;Equateur veut conserver son avantage compétitif sur le marché du cacao de bonne qualité. Cet article présente les objectifs, la stratégie et les résultats préliminaires du projet de "régénération de la production de cacao et l'amélioration de la qualité du cacao en Equateur", qui est confinancé par l'Equateur, l'Union européenne, le gouvernement français et le CIRAD. L'objectif primordial de ce projet est le renouvellement de l'industrie cacaoyère en Equateur. Dans ce cadre, les objectifs spécifiques visent un niveau de production soutenu et durable, une amélioration de la qualité grâce aux mécanismes de recherche (méthodes culturales, sélection variétale et clonale, rentabilité, le recherche d'une espèce de cacaoyer "National" (standard) aux qualités organoleptiques "supérieures" et une production élevée, la définition d'une stratégie de marché et la création d'une structure de contrôle de la qualité qui fient compte des caractéristiques physiques, chimiques et organoleptiques des différentes sortes de cacao. Ces objectifs seront atteints uniquement grâce à la mise en place d'un transfert de technologie à partir des plantations pilotes, les tests de fermentation du cacao, l'enregistrement et l'observation régulière d'un matériel génétique de "National" (standard), par l'établissement de lois et de règlements qui définissent les "normes" de production de cacao sur des plantations auto-entretenues par les paysans et par l'introduction de normes nationnals qualitatives (publiées) pour l'évaluation et la notation du cacao. D'ici l'an 2000 on espère que le projet aura permis un transfert de technologie agricole avancée auprès de 4000 producteurs, l'installation d'une infrastructure de production (moderne) dans cinq fermes auto-entretenues, que le producteur aura généralement à sa disposition des clones ETT étudiés et expérimentés et tous les autres clones prometteurs ainsi que la sélection d'un nouveau matériel "National" qui constituera la nouvelle source germoplasmique des cacaoyers partout dans le pays, l'élaboration de lois et de règlements qui concernent les coopératives paysannes qui participent à la commercialisation et à la conception d'un cadre officiel de surveillance de la qualité du cacao par les tests pratiqués sur les cultures, l'analyse en laboratoire, l'échantillonnage et la dégustation(schéma interne d'évaluation de la qualité et certificat de la qualité pour l'exportation). Il est inutile de préciser que les premières tentatives de fermentation en boite des clones de cacaoyers "National" et du CNN "Trinitario" ont déjà été faites. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : Q04 - Food composition

Auteurs et affiliations

  • Montoya Wilson
  • Roche Gilles, CIRAD-CP-CACAO (ECU)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/10928/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-09 ]