Agritrop
Home

Coût de production consensuel du paddy en zone office au Niger : rapport provisoire, avril 1999

Koné Y., Bulteau Pierre, Coulibaly Y., Traoré M.. 1999. Coût de production consensuel du paddy en zone office au Niger : rapport provisoire, avril 1999. Montpellier : CIRAD-TERA, 20 p.

Technical and research document
Full text not available from this repository.

Abstract : L'objectif de l'étude était de mettre à la disposition de tous les acteurs de la filière riz, un outil concerté d'évaluation des coûts de production du paddy. Elle couvre toutes les cinq zones de l'Office du Niger avec en plus le nouveau casier du M'Bewani et concerne 78 exploitations réparties dans 56 villages. La première partie des résultats est relative à la description de l'outil mis au point pour évaluer les coûts de production du paddy, la manière de présentation du coût est appelée "approche coût de production par bloc". Au total 51 opérations reparties dans 12 blocs interviennent dans l'évaluation des coûts de production du paddy. Chacune des opérations identifiées est susceptible d'engendrer 3 types de coûts : une charge familiale représentée par le temps de travail que l'exploitant consacre à son exploitation, une charge monétaire représentant toutes les dépenses effectives et non effectives et une charge en nature (contrepartie en nourritures donnée aux manoeuvres salariés ou permanents) lors du processus de production. La seconde partie des résultats concerne l'analyse des coûts de production. Trois niveaux d'analyse sont distingués : aménagement, zone et exploitation. Une meilleure maîtrise des coûts de production est observée sur les parcelles aménagées par rapports aux sites semi-réaménagés et non réaménagés. Les résultats par zone montrent que les zones de N'Débougou, Niono avec en plus le nouveau casier du M'Bewani, et ensuite Kouroumari sont les plus performantes par rapport à Macina et Molodo. L'analyse par exploitation indique une grande diversité des coûts de production entre les groupes de paysans. Les grandes et moyennes ont mieux maîtrisé leurs coûts de production par rapport aux petites et non-résidents. Enfin la dernière partie des résultats relative aux revenus est analysée à niveaux : zones et exploitation. En fonction des zones. le nouveau casier du M'Bewani et N'Débougou ont obtenu les revenus bruts les plus élevés. L'analyse des revenus monétaires prenant en compte l'autoconsommation. montre que la zone de N'Débougou est la plus excédentaire. Quant aux exploitations, les plus grandes et moyennes sont les plus performantes. Elles sont aussi les plus excédentaires en riz. Les petites et non-résidents sont majoritairement déficitaires. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : riz, Coût de production

Mots-clés géographiques Agrovoc : Mali

Mots-clés complémentaires : Paddy

Classification Agris : E16 - Production economics

Auteurs et affiliations

  • Koné Y.
  • Bulteau Pierre, CIRAD-TERA-SAV (MLI)
  • Coulibaly Y.
  • Traoré M.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/263420/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-27 ]