Agritrop
Home

Les performances de reproduction en élevage laitier

Tillard Emmanuel, Lanot Frédéric, Bigot Charles-Emile, Nabeneza Serge, Pelot Jean. 2000. Les performances de reproduction en élevage laitier. In : L'élevage bovin à la Réunion : Synthèse de quinze ans de recherche. Mandret Gilles (ed.), Hassoun P. (ed.), Paillat Jean-Marie (ed.), Tillard Emmanuel (ed.). Montpellier : CIRAD, pp. 257-292. (Repères) ISBN 2-87614-374-7

Book chapter
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID264854.pdf

Télécharger (11MB)

Abstract : Le suivi des performances de reproduction mis en place par le Cirad, l'Ede, le Groupement technique vétérinaire et le Syndicat des vétérinaires praticiens depuis 1988 dans les élevages laitiers de la Réunion a permis d'établir un référentiel sur la reproduction des vaches laitières. L'outil de suivi informatique est opérationnel depuis 1994. La collecte des données et la restitution des informations à l'éleveur sont décrits, Plusieurs méthodes modernes de diagnostic de gestation, telles l'échographie et les protéines embryonnaires PSG60 ou PSPB, se sont révélées fiables et ont donné des résultats similaires. Les performances de reproduction enregistrées entre 1993 et 7996 dans 50 troupeaux sont moyennes et très variables. Les différences les plus marquantes s'observent entre les inséminations artificielles et les saillies naturelles, avec un taux de réussite, tous rangs confondus, de 40,4 %, pour les premières, et de 60,4 %, pour les secondes, et entre les génisses et les vaches laitières, avec un taux de réussite de l'insémination première de 57,9 %, pour les génisses, et de 40 %, pour les vaches laitières. Les génisses importées subissent une période de stress d'adaptation et présentent une fertilité en première lactation inférieure à celle des génisses nées à la Réunion. Les différences de performances entre troupeaux sont importantes et la majorité d'entre eux est touchée par l'infertilité. Aucune différence entre races et entre zones n'est détectée. L'effet de la saison est peu marqué et se manifeste par une chute de réussite en saison pluvieuse. Les causes de l'infertilité sont nombreuses, Les métrites, les mammites et les atteintes locomotrices ont de graves répercussions sur la fertilité. L'impact des infections de fièvre Q et de la chlamydiose sur la fertilité des troupeaux reste néanmoins limité. Un déficit énergétique prolongé au-delà du 4e mois de lactation se traduit également par des performances réduites : moindre réussite de l'insémination première, fécondation plus tardive, Enfin, plus de 60 % des animaux sont inséminés pour la première fois après 60 jours post-partum et plus d'une chaleur sur deux n'est pas décelée. La maîtrise de la détection des chaleurs par l'éleveur constitue donc également un facteur de risque potentiel d'infertilité. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Performance de reproduction, Vache laitière, Insémination artificielle, Traitement des données, Maladie des animaux, Mesure

Mots-clés géographiques Agrovoc : Réunion

Classification Agris : L53 - Animal physiology - Reproduction

Auteurs et affiliations

  • Tillard Emmanuel, CIRAD-EMVT-PPA (REU)
  • Lanot Frédéric, CIRAD-EMVT-PPA (REU)
  • Bigot Charles-Emile, Sicalait (REU)
  • Nabeneza Serge, CIRAD-EMVT-PPA (REU)
  • Pelot Jean, INRA (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/264854/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-07-02 ]