Agritrop
Home

Mission entomologie SIPEF-CI, Côte d'Ivoire, 13-18 juin 1999

Philippe René. 1999. Mission entomologie SIPEF-CI, Côte d'Ivoire, 13-18 juin 1999. Montpellier : CIRAD-CP, 30 p. N° de rapport : CP_SIC 1131

Mission report
Full text not available from this repository.

Abstract : Les deux problèmes importants pour les jeunes cultures sont représentés par les rongeurs et les adultes d'Oryctes. Les attaques prononcées de ces deux ravageurs peuvent entraîner la mort des jeunes plants. La lutte contre ces ennemis est bien acquise par tous les responsables des plantations industrielles; en d'autres termes, toutes les dispositions ont été prises pour endiguer la pression d'attaques de ces déprédateurs, mais la structuration des moyens mis en oeuvre pour maîtriser l'invasion des souris ou/et la pullulation des Oryctes reste à améliorer dans les meilleurs délais. Dans tous les cas, il faut absolument réagir très rapidement et augmenter l'effectif des opérateurs, la fréquence des contrôles tout en respectant les normes des actions à entreprendre. A Bolo, les dispositions prises pour la lutte contre ces deux ravageurs ont subi un ralentissement par suite d'un manque de main-d'oeuvre, contrairement à la PI Soubré où l'engouement de la population pour le ramassage des Oryctes, tant sur les jeunes plants que dans les stipes en cours de décomposition, a permis de freiner rapidement l'extension des attaques. Les cultures 1998 de la PI Bolo sont maintenant plus attaquées que celles de la PI Soubré. Une nouvelle méthode de lutte, par piégeage avec une phéromone de synthèse, est en cours de test à Bolo et à Soubré. Les attaques des petits rongeurs peuvent être nettement diminuées par un maintien permanent des ronds propres autour de chaque palmier. Il faut augmenter la fréquence de sarclage pendant la période des pluies, veiller à renouveler les appâts autant que de besoin, changer rapidement d'anticoagulant dès qu'il apparaît une accoutumance à un produit déterminé. Quant aux attaques du plus important défoliateur du palmier à huile, Coelaenomenodera, les récents traitements aériens, à l'aide d'un Utra Léger Motorisé à structure rigide, n'ont pas donné l'efficacité escomptée comme avec un hélicoptère ou avec un avion. Les différents paramètres de ce mode de traitement doivent être définis d'une manière rigoureuse par des essais de traitements et un rapport officiel devra préciser définitivement les conditions d'emploi de ce type d'appareillage pour les interventions chimiques sur les palmacées. Il en est de même pour les appareils de traitement par voie terrestre. Il faudra bien choisir parmi les pulvérisateurs existants, un appareil très puissant pour propulser, d'une manière homogène et en un minimum de passages dans les interlignes des parcelles, le nuage de gouttelettes dans l'imposant volume foliaire des palmiers à huile, qui offre une très grande résistance à la pénétration en hauteur des gouttelettes. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Elaeis guineensis, Plantations, Enquête organismes nuisibles, Lutte antiravageur, Lutte antirongeur, Rongeur, Oryctes, Coelaenomenodera, Méthode de lutte, Piégeage des animaux, Analogue phéromone

Mots-clés géographiques Agrovoc : Côte d'Ivoire

Mots-clés complémentaires : Oryctes monoceros

Classification Agris : H10 - Pests of plants

Auteurs et affiliations

  • Philippe René, CIRAD-CP-COCOTIER (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/2830/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]