Agritrop
Home

Etude de la variation somaclonale chez le palmier à huile : mesure de la teneur en 2,4-D et en cytokinines dans les tissus végétaux pendant l'embryogenèse somatique

Pepey Elodie. 1999. Etude de la variation somaclonale chez le palmier à huile : mesure de la teneur en 2,4-D et en cytokinines dans les tissus végétaux pendant l'embryogenèse somatique. Toulouse : ENFA, 43 p. Mémoire DUR (Diplôme universitaire de responsable) : Biotechnologies Végétales : Ecole nationale de formation agronomique

Disertation
Full text not available from this repository.

Autre titre : Somaclonal variation study in oil palm : measurement of the 2,4-D and cytokinins contents in plant tissues during the somatic embryogenesis

Abstract : Lors de la régénération des premiers vitroplants obtenus par embryogenèse somatique chez le palmier à huile, on a observé l'apparition d'une anomalie florale qui pourrait être induite par un stress lors de la culture #in vitro#. Des travaux effectués sur d'autres espèces végétales ont mis en évidence que l'acide 2,4-D apporté dans les milieux de culture à certaines étapes du processus d'embryogenèse somatique pourrait être à l'origine de l'apparition de variants somaclonaux. D'autres études laissent à supposer que le 2,4-D aurait une action sur le degré de méthylation de façon indirecte via la teneur en cytokinines endogènes. Au cours de ce travail, on a étudié l'effet de différentes concentrations de 2,4-D apportées au stade suspensions cellulaires, sur les teneurs en cytokinines endogènes à 2 stades de culture. Une technique de quantification hormonale a été adaptée pour permettre le dosage des différentes formes hormonales (2,4-D et cytokinines de formes zéatine et isopentényladénine) au sein d'un même extrait végétal et appliquée sur des échantillons de palmier à huile pour doser leurs teneurs en 2,4-D et en cytokinines. Les résultats obtenus montrent que les cytokinines sont absentes au stade de prolifération cellulaire (qui contient du 2,4-D dans les milieux de culture), alors que des traces allant de 0,2 à 0,6 pmol/mg MF sont détectées au stade pro-embryons (qui ne contient pas de 2,4-D dans les milieux de culture). Par ailleurs, il a été constaté que le 2,4-D est accumulé dans les tissus végétaux aux deux stades étudiés (avec des teneurs allant de 1,6 à 10,9 pmol/ mg MF). Enfin, les dosages obtenus indiquent une plus faible accumulation du 2,4-D au stade pro-embryons par rapport au stade suspensions cellulaires, ce qui permet de faire l'hypothèse d'une action du 2,4-D sur la concentration en cytokinines endogènes dans les tissus végétaux

Mots-clés Agrovoc : Elaeis guineensis, Embryogénèse somatique, Variation somaclonale, Analyse de tissus, Milieu de culture, Technique analytique, Cytokinine, Régénération in vitro

Classification Agris : F60 - Plant physiology and biochemistry
F02 - Plant propagation
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Pepey Elodie

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/300458/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]