Agritrop
Home

Apport de l'analyse architecturale des arbres dans l'étude de la structure des forêts tropicales sempervirentes. Cas d'une forêt dense humide du Sud de l'Inde

Durand M.. 1999. Apport de l'analyse architecturale des arbres dans l'étude de la structure des forêts tropicales sempervirentes. Cas d'une forêt dense humide du Sud de l'Inde. Montpellier : USTL, 362 p. Thèse de doctorat : Biologie des Organismes : Université des sciences et techniques du Languedoc

Thesis
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID300509.pdf

Télécharger (148MB) | Preview

Titre autre : Contribution of tree architecture to the study of tropical rain forest structures. Example of a dense moist evergreen forest in South India$ENG

Abstract : La complexité des forêts hétérogènes tropicales nous a amené à aborder la structure forestière par une approche individuelle en utilisant l'analyse architecturale. Ainsi, le développement architectural de 4 espèces parmi les plus fréquentes d'une forêt dense humide sempervirente du Sud de l'Inde, a permis de montrer l'occupation spatiale de ces plantes aux différentes étapes de leur développememt. Une étude phénologique des espèces a permis de comprendre la mise en place des différents axes dans le temps et de faire le lien avec la structure de la plante. Par l'étude de la variabilité architecturale, nous avons caractérisé les stratégies mises en oeuvre par les espèces pour accéder à leur strate forestière (une espèce de sous-bois, de sous-canopée et de canopée et une émergente) prenant en compte des facteurs du milieu tels que la lumière et la gêne physique. Pour deux de ces espèces (#Vateria indica# et #Knema attenuata#), la connaissance fine de la variabilité architecturale a permis de définir un paramètre, une " vigueur architecturale ", et avec l'utilisation de données dendrométriques de mettre en évidence une relation forte entre la forme (architecture) et l'évolution de l'accroissement en diamètre. Ainsi, l'analyse architecturale permet à partir d'observations statiques de connaître la dynamique de croissance de l'ensemble des formes de l'arbre. Combiné aux connaissances des réactions des arbres, on peut définir sur les stratégies de croissance des espèces caractérisant leurs potentialités d'occupation de l'espace. Cette démarche pourra permettre de définir un protocole visant à quantifier (puis modéliser) les étapes de transition des différentes architectures du jeune arbre à l'adulte et d'intégrer via des simulations informatiques, les effets d'interception lumineuse en ambiance forestière. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Vateria indica, Dipterocarpus, Caesalpinioideae, Myristicaceae, Port de la plante, Anatomie végétale, Forêt tropicale humide, Forêt mélangée sempervirente, Stade de développement végétal, Ombrage, Croissance, Diamètre, Régime lumineux

Mots-clés géographiques Agrovoc : Inde

Mots-clés complémentaires : Dipterocarpus indicus, Knema attenuata, Architecture végétale

Mots-clés géographiques complémentaires : Inde sud

Classification Agris : F50 - Plant structure
F40 - Plant ecology
F62 - Plant physiology - Growth and development

Auteurs et affiliations

  • Durand M.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/300509/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-12-03 ]