Agritrop
Home

Diversité des géminivirus et interactions avec leurs hôtes

Bigarré Laurent. 1999. Diversité des géminivirus et interactions avec leurs hôtes. Orsay : Université de Paris-Sud, 118 p. Thèse de doctorat : Biologie, diversité et adaptation des plantes cultivées, option phytopathologie : Université de Paris-Sud

Thesis
Full text not available from this repository.

Encadrement : Nicole, Michel

Abstract : Au sein de la famille des géminivirus, les espèces ont adopté des statégies d'interactions avec leurs hôtes très variées. Une grande diversité génétique et biologique est observée dans cette famille qui a colonisé de nombreux environnements et dont certains membres sont des contraintes majeures sur les cultures. Cette diversité est un problème majeur pour développer des méthodes de lutte efficaces et durables. Dans cette thèse, j'illustrerai les problèmes posés dans la connaissance des maladies à géminivirus et plus particulièrement dans la connaissance des interactions avec leurs hôtes. Une première étude est consacrée à l'étiologie de la maladie des énations de la rose trémière en Egypte. A partir d'un isolat prélevé au Caire et transmis par aleurode, un ADN-A caractéristique des begomovirus a été cloné, séquencé et caractérisé comme faisant partie d'une nouvelle espèce virale. Ce virus est associé à des symptômes d'énations et plus précisément et des proliférations tissulaires au niveau des organes supérieurs de la plante. Trois types de réorganisation tissulaire sont observés dans les organes infectés: (i) une nouvelle activité cambiale dans le phloème (ii) la création d'un réseau de veines mineures et (iii) la présence d'un parenchyme palissadique à la place d'un parenchyme spongiforme. Le clone viral, nommé #Althea rosea enation virus# (AREV), peut induire des énations sur #Nicotiana benthamiana#, mais ne peut induire de symptômes sur son hôte originel, #A. rosea#. La séquence partielle d'un isolat associé à des symptômes similaires sur gombo a été obtenue et suggère une hétérogénéité génétique dans les begomovirus infectant les malvacées en Egypte. Dans une deuxième étude, nous nous sommes intéressés à la diversité génétique des mastrevirus induisant la maladie de la striure sur canne à sucre (SSV). Une nouvelle espèce de virus provenant de cannes d'Egypte et nommée SSEV a été caractérisée au niveau moléculaire et biologique. Par ailleurs, un lien génétique a été établi entre divers isolats de SSV des îles Mascareignes et d'Afrique de l'Ouest Il est finalement démontré que 3 espèces de mastrevirus sont trouvées sur canne à sucre en Afrique, mais chaque espèce montre une faible hétérogénéité. Pour expliquer une forte divergence entre espèce et une faible variation au sein de chaque espèce, il est proposé que ces virus aient divergé d'un ancêtre commun depuis une grande période. Les mécanismes de résistance du maïs au mastrevirus de la striure du maïs de la Réunion (MSV-RE) ont été étudiés en comparant le cycle d'infection virale dans des génotypes hôtes résistants et sensibles. Dans la lignée de maïs résistant, les symptômes de striure sont localisés sur toutes les feuilles, mais à une densité plus faible comparativement à la plante sensible. Le processus d'infection du MSV-RE a été comparé entre les deux génotypes par localisation de la protéine de capside et des acides nucléiques viraux par immunolocalisation et hybridation in situ. Nos observations montrent que les différences de distribution du virus sont essentiellement quantitatives, sans restriction tissulaire évidente du virus dans la lignée résistante. La résistance a un effet négatif sur la quantité d'acides nucléiques viraux localisés dans l'apex de la tige qui est une zone-clé du processus d'infection. La complexité des mécanismes de résistance est discutée et mise en parallèle avec la complexité de son déterminisme génétique. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Virus des végétaux, Géminivirus, Biodiversité, Gossypium, Zea mays, Saccharum, Relation hôte pathogène, Résistance aux maladies, Begomovirus

Mots-clés complémentaires : Mastrevirus

Classification Agris : H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Bigarré Laurent, CIRAD-AMIS-PROTECTION DES CULTURES (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/300759/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]