Agritrop
Home

Etude de la variabilité intra et interspécifique des nématodes du genre Meloidogyne parasites des caféiers en Amérique Centrale. Fascicule 1 : texte et tableaux, fascicule 2 : illustrations

Hernandez Adan. 1997. Etude de la variabilité intra et interspécifique des nématodes du genre Meloidogyne parasites des caféiers en Amérique Centrale. Fascicule 1 : texte et tableaux, fascicule 2 : illustrations. Montpellier : UM2, 132 p. Thèse de doctorat : Biologie de l'Evolution et Ecologie. Biologie des Populations et Ecologie : Université Montpellier 2

Thesis
Full text not available from this repository.

Autre titre : The intra and interspecific variability study of coffee trees nematodes, Meloidogyne, in Central America

Abstract : Trente-huit populations de #Meloidogyne# spp. originaires d'Amérique Centrale et une du Brésil ont été étudiées vis-à-vis de leur phénotype isoenzymatique (Estérase - EST -; malate deshydrogénase - A4DH -; superoxyde dismutase - SOD -; glutamate oxaloacétate transaminase -GOT -), de leur morphologie (empreinte périnéale) et de leur capacité parasitaire sur diverses variétés de #Coffea arabica#. Treize combinaisons de phénotypes enzymatiques ont été mises en évidence, qui, combinées à l'étude morphologique ont permis de déterminer 36 de ces populations avec plus ou moins de certitude. Les espèces #M. exigua#, #M. arenaria#, #M. arabicida#, a forte capacité parasitaire ont été mises en évidence et localisées. Les populations pathogènes du Guatemala présentent un phénotype estérase F1 rattaché à l'espèce #M. incognita# en raison de son empreinte périnéale. Par ailleurs, trois phénotypes enzymatiques nouveaux ont été mis en évidence sur deux populations du Salvador et sur la population du Brésil. Ces populations présentent toutes une plaque périnéale de type #M. incognita#. Ce travail met en évidence la grande diversité des espèces ou types appartenant au genre #Meloidogyne# susceptibles de parasiter les racines de caféier en Amérique Centrale, Les types à morphologie de #M. incognita#, espèce citée comme parasite principal sur caféiers, présentent notamment une très grande diversité de phénotypes enzymatiques et de capacité parasitaire. La répartition géographique des différentes espèces et types est discutée de même que les conséquences de leur diversité de capacité parasitaire sur le programme régional d'amélioration génétique visant à la création de variétés résistantes

Mots-clés Agrovoc : Coffea, Nematoda, Meloidogyne, Distribution géographique, Variation génétique, Reproduction, Isoenzyme

Mots-clés géographiques Agrovoc : Amérique centrale

Classification Agris : H10 - Pests of plants

Auteurs et affiliations

  • Hernandez Adan

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/308908/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]