Agritrop
Home

Effets de la sous-alimentation énergétique sur la digestion ruminale chez les bovins et les ovins

Grimaud Patrice. 1999. Effets de la sous-alimentation énergétique sur la digestion ruminale chez les bovins et les ovins. Rennes : ENSA, 292 p. Thèse de doctorat : Biologie et Agronomie : Ecole nationale supérieure agronomique de Montpellier

Thesis
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID311086.pdf

Télécharger (101MB) | Preview

Autre titre : Effects on refeeding undernutrition on digestion in cattle and sheeps

Abstract : Les effets de la sous-alimentation sur la physiologie digestive des femelles de ruminants sont étudiés dans 4 expérimentations, une sur des vaches Holstein en milieu tempéré, les trois autres sur des vaches zébu Peuhl et taurin Baoulé, et sur des brebis Bali-Bali, en climat tropical. Dans tous ces essais la digestibilité, quand elle a été affectée par le niveau alimentaire, a chuté quand les quantités ingérées ont diminué, phénomène inverse de celui reporté en général par la bibliographie. Les mécanismes explicatifs des variations de digestibilité, ont été étudiés au cours des 4 expérimentations. Nous avons clairement mis en évidence que les paramètres physiques évoluaient de manière cohérente avec la baisse du niveau alimentaire : mastication des aliments plus efficace, augmentation de la fluidité du contenu ruminal et du temps de séjour des particules alimentaires dans le rumen. L'activité microbienne a été caractérisée par la dégradation in situ, qui n'a pas varié, et par la population des protozoaires, dont la diminution n'affecterait que peu la digestion ruminale. En revanche, nous avons montré que la synthèse des protéines microbiennes a été réduite par la sous-alimentation. Les méthodes employées pour déterminer l'activité bactérienne n'ont peut-être pas été assez sensibles pour expliquer la chute de digestibilité. La conjonction d'un facteur limitant l'activité microbienne et de modifications physiques du milieu ruminal est certainement à l'origine de ce phénomène, qui signe une contre-adaptation de la femelle des ruminants à une sous-alimentation drastique, toutefois moins marquée chez la femelle taurine que chez la femelle zébu ou ovine. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Digestion, Digestibilité, Digesta, Ruminant, Bovin, Ovin, Zébu, Vache, Digestion du rumen, Sous-alimentation, Amidon digestible, Mastication, Expérimentation, Rumen, Micro-organisme du rumen, Niveau d'alimentation, Ration, Physiologie de la nutrition, Zone tropicale, Zone tempérée

Classification Agris : L51 - Animal physiology - Nutrition

Auteurs et affiliations

  • Grimaud Patrice, CIRAD-EMVT-PPA (REU)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/311086/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-07-08 ]