Agritrop
Home

Anthracnose des baies du caféier Arabica (Coffee berry disease) au Cameroun : études épidémiologiques

Régazzoni Nadège. 1996. Anthracnose des baies du caféier Arabica (Coffee berry disease) au Cameroun : études épidémiologiques. Montpellier : UM2, 52 p. Mémoire DESS : Méthodes Statistiques Appliquées aux Industries Agronomiques, Agro-Alimentaires et Pharmaceutiques : Université Montpellier 2

Disertation
Full text not available from this repository.

Autre titre : Coffee berry disease in Cameroon : epidemiological studies

Abstract : Le champignon (Colletotrichum kahawae) responsable de l'anthracnose des baies du caféier arabica au Cameroun peut causer jusqu'à 80% de perte de production. Ce travail présente l'étude de l'efficacité de différents fongicides sur cette maladie. Les analyses de variance montrent que les arbres traités avec le produit commercial Octave donnent une meilleure production que les 3 ou 4 autres traitements testés durant les deux campagnes d'essais. L'étude épidémiologique révèle une phase d'attaque maximale vers la 14ème semaine après la floraison. De plus cette étude montre que la chute des baies atteintes se produit principalement dans les 4 premières semaines après l'apparition de la maladie. Enfin, des analyses statistiques indiquent qu'il est possible de réduire la taille de l'échantillonnage

Mots-clés Agrovoc : Coffea arabica, Anthracnose, Colletotrichum, Contrôle de maladies, Lutte chimique, Fongicide, Chute de fruit, Surveillance épidémiologique, Méthode statistique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Mots-clés complémentaires : Colletotrichum kahawae

Classification Agris : U10 - Mathematical and statistical methods
H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Régazzoni Nadège, UM2 (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/313363/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]