Agritrop
Accueil

Le futur des céréales photopériodiques pour une production durable en Afrique tropicale semi-aride : Actes du séminaire final du Projet STD3 TS3 93.0223 "Risques et intensification : le diagnostic hydrique et minéral des céréales dans le spays sahéliens et les zones communautaires du Zimbabwe", 27-30 avril 1998, Florence, Italie

Bacci L., Reyniers François. 1998. Le futur des céréales photopériodiques pour une production durable en Afrique tropicale semi-aride : Actes du séminaire final du Projet STD3 TS3 93.0223 "Risques et intensification : le diagnostic hydrique et minéral des céréales dans le spays sahéliens et les zones communautaires du Zimbabwe", 27-30 avril 1998, Florence, Italie Montpellier : CIRAD, 270 p. ISBN 88-87401-01-2 Séminaire final du projet STD3 TS3 93.0223, Florence, Italie, 27 Avril 1998/30 Avril 1998.

Actes de congrès
[img] Version publiée - Français
Accès réservé aux agents Cirad
Utilisation soumise à autorisation de l'auteur ou du Cirad.
ID315347.pdf

Télécharger (72MB)

Titre anglais : The future of photoperiodical cereals for sustainable production in the semiarid tropics of Africa

Résumé : La recherche agronomique tropicale visant à l'augmentation de la production des principales cultures des pays sahéliens, en particulier au Mali, s'est surtout attachée, jusqu'à aujourd'hui, à la sélection de variétés à fort potentiel de production et au développement de systèmes de culture à forts intrants. Toutefois, les résultats de cette approche n'ont généralement pas été adoptés par les paysans qui ont continué à cultiver leurs écotypes locaux et à privilégier leurs stratégies anti-aléatoires. En conséquence, la recherche doit modifier ses objectifs d'augmentation de la production dans une optique de durabilité. C'est dans ce contexte que s'est inscrit le project STD3 TS3 93.0223 "Risques et intensification : le diagnostic hydrique et minéral des céréales dans les pays sahéliens et les zones communautaires du Zimbabwe". Les résultats ont été présentés lors du séminaire tenu à Florence du 27 au 30 avril 1998. Le diagnostic du fonctionnement de ces écosystèmes et l'analyse génétique valident clairement les possibilités d'une adaptation des écotypes de mil et de sorgho au milieu traditionnel plutôt que l'introduction de forts intrants pour valoriser les variétés sélectionnées à potentiel élevé. Les perspectives ouvertes par ce changement d'approche font l'objet de recommandations préparées par les groupes de travail. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Plante céréalière, Photopériodicité, Physiologie végétale, Régime lumineux, Besoin en lumière, Exigence des plantes, Variation génétique, Amélioration des plantes, Croissance, Système de culture, Production végétale, Sélection, Variété, Paramètre génétique, Écotype, Adaptation, Sorghum, Pennisetum, Pratique culturale, Développement biologique, Rendement des cultures, Zone semi-aride, Climat semi-aride, Durabilité, Écosystème

Mots-clés géographiques Agrovoc : Afrique tropicale, Afrique, Mali, Zimbabwe, Sahel

Classification Agris : F60 - Physiologie et biochimie végétales
F30 - Génétique et amélioration des plantes

Editeurs scientifiques et affiliations

  • Bacci L.
  • Reyniers François, CIRAD-TERA-ERE (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop

Voir la notice (accès réservé à la Dist) Voir la notice (accès réservé à la Dist)

[ Page générée et mise en cache le 2018-10-08 ]