Agritrop
Home

La première campagne de synchro-insémination artificielle en milieu rural au Burundi , les données techniques et pratiques, contraintes rencontrées, propositions de solutions

Drevet Frédéric. 1987. La première campagne de synchro-insémination artificielle en milieu rural au Burundi , les données techniques et pratiques, contraintes rencontrées, propositions de solutions. Maisons-Alfort : CIRAD-IEMVT, 72 p. Mémoire DESS : Productions Animales en Régions Chaudes : Université de Paris-Val-de-Marne

Disertation
Full text not available from this repository.

Autre titre : The first campaign of synchro-artificial insemination in Burundi , the interest of the campaign, technical and pratical data, constraints encountered, suggestion of solutions

Matériel d'accompagnement : 1 micro-fiche numéro VT870077

Abstract : Le passage de l'élevage extensif à l'élevage intensif en semi-stabulation permanente est l'objectif global du projet Mugamba-Nord. Il passe par l'amélioration génétique du cheptel mais l'insémination artificielle est sujette à de nombreuses contraintes. L'emploi de la synchronisation de l'oestrus permet de résoudre celles imputables à un habitat dispersé et à une faible extérioration des chaleurs de la part de l'Ankolé locale. Certaines par contre, telle la menace que fait peser la théilériose sur l'élevage amélioré mais sensible, et l'incapacité pour l'éleveur de pouvoir garantir la régularité d'un approvisionnement fourrager suffisant pour une femelle croisée, ne paraissent pas "contournables" à l'heure actuelle. La charge additionnelle par veau né d'insémination est estimée à 1.000 FF mais du fait de la compressibilité possible du coût de semence, et de la logistique, devrait pouvoir être ramenée à 700 FF. La commercialisation du lait par des groupements d'éleveurs doit pouvoir permettre à long terme à ceux-ci de participer pour moitié au financement de l'I.A., l'autre moitié pouvant être payée par l'Etat suite à la diminution des importations de lait, après généralisation de ce système. La diffusion des taurillons croisés, combinée au destockage progressif des taurillons locaux, contribueront également à l'augmentation du potentiel laitier du cheptel. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Insémination artificielle, Synchronisation de l'oestrus, Analyse économique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Burundi

Mots-clés complémentaires : Bovin Ankole

Classification Agris : L10 - Animal genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Drevet Frédéric

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/319946/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]