Agritrop
Home

Approche architecturale des mécanismes de la croissance aérienne et de la floraison du manguier

Goguey-Muethon Thierry. 1995. Approche architecturale des mécanismes de la croissance aérienne et de la floraison du manguier. Montpellier : USTL, 264 p. Thèse de doctorat : Physiologie, Biologie des Organismes et des Populations : Université des sciences et techniques du Languedoc

Thesis
Full text not available from this repository.

Abstract : Une floraison alternante et un faible nombre d'inflorescences lors de la mise à fleurs du manguier font partie des causes identifiées de la faible productivité, généralement enregistrée, de cet arbre (3 à 7 tonnes par hectare). L'analyse architecturale, appliquée à des manguiers de semis, a permis d'identifier et de caractériser quatre catégories d'axes dont l'une est apparue très intéressante sur le plan de la sexualité. Il s'agit des axes proleptiques retardés qui ont la particularité de porter plus de 60% de la production d'un arbre. Leur existence permet d'introduire les notions de croissance végétative globale et de croissance végétative spécifique. Cette dernière correspond à la mise en place d'axes floraux. La séparation dans l'espace et dans le temps de l'activité des méristèmes correspond à des fonctions spécifiques de complexes réitérés de nature différente et traduit une stratégie réitérative du manguier

Mots-clés Agrovoc : Mangifera indica, Morphogénèse, Croissance, Floraison, Agronomie, Botanique, Anatomie végétale, Port de la plante, Phénologie, Ramification

Mots-clés géographiques Agrovoc : Côte d'Ivoire

Mots-clés complémentaires : Architecture végétale, Induction florale

Classification Agris : F50 - Plant structure
F62 - Plant physiology - Growth and development

Auteurs et affiliations

  • Goguey-Muethon Thierry

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/326444/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]