Agritrop
Home

Note sur les manèges

Le Quinio A.. 1964. Note sur les manèges. Antony : CEEMAT, 15 p.

Technical and research document
Full text not available from this repository.

Abstract : La forme la plus évoluée du manège pour travaux de ferme (battage en particulier) a été atteinte au début du 20ème siècle dans les pays développés du fait que les techniques de construction des engrenages étaient parfaites et que les sources d'énergie autres qu'animales étaient hors de portée. En 1964, seuls la Pologne et dans une moindre part l'Espagne et le Portugal se servent encore des manèges alors que leur utilisation est encore à développer en pays tropicaux. L'auteur emprunte à M.Ringelman la description technique des 2 types de manèges "à terre" et "en l'air". Il décrit les possibilités de traction des animaux tropicaux (ânes, zébus, chevaux et buffles), leur vitesse et leur puissance, seul ou à 2, ainsi que la puissance utilisable à la sortie du manège. Elle est très faible et nécessite le choix de matériels à main améliorés si on veut l'utiliser pour des travaux de ferme. L'auteur donne ensuite les caractéristiques techniques, la marque et le prix des manèges existants ainsi que le nom et l'adresse des constructeurs. En conclusion, il dit que les manèges ne peuvent plus soutenir la comparaison avec les moteurs à combustion sauf dans le cas particulier de l'exhaure de l'eau

Mots-clés Agrovoc : Énergie animale, Âne, Zébu, Cheval de trait, Buffle africain, Vitesse, Caractéristique du matériel, Zone tropicale, Effort de traction

Mots-clés géographiques Agrovoc : Pologne, Espagne, Portugal

Mots-clés complémentaires : Manège, Puissance, Exhaure

Auteurs et affiliations

  • Le Quinio A.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/386745/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-08 ]