Agritrop
Home

Maximum-likelihood models for mapping genetic markers showing segregation distortion.1. Backross populations

Lorieux Mathias, Goffinet Bernard, Perrier Xavier, Gonzalez De Léon Diego, Lanaud Claire. 1995. Maximum-likelihood models for mapping genetic markers showing segregation distortion.1. Backross populations. Theoretical and Applied Genetics, 90 (1) : pp. 73-80.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
388913.pdf

Télécharger (685kB)

Autre titre : Modèles de probabilité maximale pour la cartographie par des marqueurs génétiques mettant en évidence des distorsions de ségrégation.1. Populations de backross

Abstract : L'approche statistique est utilisée pour estimer la probabilité de recombinaison des marqueurs génétiques permettant de détecter des distorsions de ségrégation sur les individus issus des rétrocroisements. Il apparait que les distorsions sont induites par la différence de viabilité entre gamètes ou zygotes. Cette différence est, elle-même, causée par un ou plusieurs gènes sélectifs. Enfin l'ordre et les linkages de marqueurs peuvent être affectés par les distorsions de ségrégation

Mots-clés Agrovoc : Cartographie, Marqueur génétique, Ségrégation, Carte génétique, Rétrocroisement, Méthode statistique, Modèle mathématique

Classification Agris : L10 - Animal genetics and breeding
F30 - Plant genetics and breeding
U10 - Computer science, mathematics and statistics

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/388913/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-25 ]