Agritrop
Home

Effets de fortes températures d'élevage sur le sexe ratio de descendances issues de néomâles de Oreochromis niloticus

Baroiller Jean-François, Fostier Alexis, Cauty C., Rognon Xavier, Jalabert Bernard. 1996. Effets de fortes températures d'élevage sur le sexe ratio de descendances issues de néomâles de Oreochromis niloticus. In : The Third International Symposium on Tilapia in Aquaculture. ICLARM; R.S.V. Pullin, J. Lazard, M. Legendre, J.B. Amon Kothias and D. Pauly, editors. Manila : ICLARM, pp. 270-281. (ICLARM Conference Proceedings, 41) ISBN 971-8709-42-8 International Symposium on Tilapia in Aquaculture (ISTA). 3, Abidjan, Côte d'Ivoire, 11 November 1991/15 November 1991.

Paper with proceedings
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Effects of high rearing temperatures on the sex ratio of progeny from sex reversed males of Oreochromis niloticus

Additional Information : Publié aussi en anglais

Abstract : Chez #Oreochromis niloticus#, l'inversion hormonale de la totalité d'une descendance issue du croisement d'un neomâle XX (lui-même obtenu par traitement stéroïdien) par une femelle classique XX a permis l'obtenticn d'une fratrie de néomâles XX. Le sexe ratio des descendances individuelles de 22 de ces neomâles n'est que rarement monosexe femelle, contrairement aux prédictions d'un modèle de déterminisme monofactoriel. Afin de rechercher une potentielle thermosensibilité de la différenciation, les descendances de ces néomâles ont été soumises à de fortes températures d'élevage pendant 2l jours. Les alevins âgés de 9-13 jours post-fécondation (jPF) de 17 descendances ont été respectivement élevés à de fortes températures comprises entre 30 et 36°C et à une température témoin moyenne de 28°C. Aucune différence significative de survie n'apparaît entre les deux groupes d'alevins avec respectivement des taux de 76,2 et 74.2 % à 28 et 30-36°C. Tous les alevins survivants (en moyenne une centaine par lot) ont été sexés par examen histologique des squashes à 60-90 jPF. Les fortes températures déplacent les sexe ratios témoins de 0 à 91%. Les faibles mortalités ne permettant pas d'expliquer ces deviations, une thermosensibilité est donc mise en évidence chez #O. niloticus#. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Oreochromis niloticus, Tilapia, Détermination du sexe, Trouble de différenciation sexuelle, Facteur du milieu, Chaleur

Classification Agris : M11 - Fisheries production

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/389824/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-11-07 ]