Agritrop
Home

Production fruitère et devenir des semences de Faidherbia albida : la part des insectes spermatophages et du bétail dans la régénération de l'espèce dans les parc de Watinoma, Burkina Faso

Depommier Denis. 1997. Production fruitère et devenir des semences de Faidherbia albida : la part des insectes spermatophages et du bétail dans la régénération de l'espèce dans les parc de Watinoma, Burkina Faso. In : Les parcs agroforestiers des zones semi-arides d'Afrique de l'Ouest = [Agroforestry parks in semiarid areas in West Africa]. Anon. s.l. : s.n., pp. 129-147. Les parcs agroforestiers des zones semi-arides d'Afrique de l'ouest, Ouagadougou, Burkina Faso, 25 October 1997/27 October 1997.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Autre titre : Fruit production by Faidherbia albida and seed dispersal.The role of spermatophage insects and livestock in regeneration (Watinoma park, Burkina faso)

Abstract : La production fruitière de #Faidherbia albida# mesurée deux années consécutives à Watinoma sur 10 semenciers apparaît sujette à de fortes variations liées aux facteurs climatique, édaphique, génétique, mais aussi anthropique (émondage des arbres). Les récoltes totales de fruits varient ainsi pour le meilleur semencier de près de 23 kg à moins de 300 g d'une année à l'autre. Par ailleurs, la production fruitière et la viabilité semencière même, peuvent être largement compromises par les attaques d'insectes spermatophages, Bruchidées en particulier, et par d'autres déprédateurs tels que les oiseaux granivores. Les observations de terrain montrent que pratiquement aucun fruit tombé à terre ou gaulé n'échappe à la dent du bétail qui parcourt les parcs en saison sèche. Aussi, des essais d'alimentation ont été réalisés avec des bovins, des ovins, et des caprins afin d'évaluer les quantités de graines contenues dans les fèces. Les résultats obtenus indiquent que la majeure partie des graines saines ingérées sont digérées à près de 90% par les bovins et caprins et près de 99 % par les ovins. De fait, le potentiel de régénération sexuée de l'espèce apparaît très étroit et peut-être réduit à néant. Le bétail agit donc négativement sur ce potentiel en réduisant le nombre, mais il favorise qualitativement la régénération de l'espèce par la dissémination des graines dont la levée apparaît diffuse répondant bien aux conditions écologiques du milieu. Leur devenir reste cependant aléatoire jusqu'à leur levée ; les jeunes semis sont par la suite sujets à de fortes mortalités, la houe de l'agriculteur et la dent du bétail y contribuant pour beaucoup. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Composition botanique, Inventaire forestier, Régénération, Culture fruitière, Bovin, Ovin, Caprin, Dégât dû au broutement, Dissémination des graines, Bruchidae, Insecte nuisible

Mots-clés géographiques Agrovoc : Burkina Faso

Classification Agris : K10 - Forestry production

Auteurs et affiliations

  • Depommier Denis, CIRAD-FORET-AGROFORESTERIE (BFA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/389938/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-04-11 ]