Agritrop
Home

Pilotage de l'irrigation des bananeraies sur sols ferralitiques et sols vertiques en Guadeloupe : recherche d'indicateurs de l'état hydrique de la culture

Dorel Marc, Ozier Lafontaine Harry. 1998. Pilotage de l'irrigation des bananeraies sur sols ferralitiques et sols vertiques en Guadeloupe : recherche d'indicateurs de l'état hydrique de la culture. Fruits, 53 (1) : pp. 17-26.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
fruit_1998_53_1.pdf

Télécharger (5MB) | Preview

Titre français : Irrigacion de los bananas en suelos lateriticos y vertisol en Guadelupe: busqueda de indicadores del estado hidrico del cultivo

Autre titre : Irrigation of banana plantations in ferralsols and vertisols in Guadeloupe: testing indicators for the water status of the crop

Abstract : En Guadeloupe, la gestion de l'irrigation à partir de données agrométéorologiques est très imparfaite. Des stress hydriques et anoxiques perturbent la croissance de la plante. Pour améliorer la conduite des irrigations, des indicateurs de l'état hydrique du bananier et du sol ont donc été recherchés. Des expérimentations ont été menées en milieu contrôlé sous serre et en plein champ sur sol ferralitique et vertique. L'état hydrique du bananier a été évalué avec trois indicateurs : l'angle des demi-limbes, l'indice réfractométrique du latex (IRL), la vitesse de croissance du cigare (VCC). L'état hydrique du sol a été suivi par tensiométrie sur sol ferrallitique et par mesure de l'état de gonflement du sol sur vertisol, à l'aide de capteurs Theresa. En milieu contrôlé IRL et VCC ont bien traduit l'évolution de l'état hydrique du bananier. Sur sol ferrallitique, la profondeur de travail du sol influe peu sur l'état hydrique d'une culture irriguée. Sous culture pluviale, VCC a été plus élevée avec un travail du sol profond. En sols vertiques, le rythme d'émission foliaire a été supérieur sur les sols de pente, peu profonds et bien drainés, permettant d'éviter les périodes d'engorgements qui pénalisent la croissance en sols profonds. Le fonctionnement hydrique du bananier doit être appréhendé avec des outils plus sensibles que les indicateurs testés jusqu'à présent pour permettre une optimisation de la conduite des irrigations. Le maintien d'une humidité du sol voisine de la capacité au champ semble cependant indispensable à une croissance optimale du bananier (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Musa (bananes), Bilan hydrique du sol, Potentiel hydrique, Irrigation à la demande, Ferralsol, Vertisol

Mots-clés géographiques Agrovoc : Guadeloupe

Classification Agris : F06 - Irrigation

Auteurs et affiliations

  • Dorel Marc, CIRAD-FLHOR-BPA (FRA)
  • Ozier Lafontaine Harry

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/389984/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]