Agritrop
Home

The diffusion and impact of cocoa research themes in Ghana and Côte d'Ivoire

Hanak-Freud Ellen, Petithuguenin Philippe, Richard Jacques. 1997. The diffusion and impact of cocoa research themes in Ghana and Côte d'Ivoire. Montpellier : CIRAD, 20 p. (Documents de travail en économie des filières, 31)

Technical and research document
[img]
Preview
Published version - Anglais
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID390104.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Autre titre : La diffusion et l'impact des thèmes de recherche sur le cacao au Ghana et en Côte d'Ivoire

Additional Information : Le document reprend une communication présentée au 12e symposium international "Cocoa Research Conférence, Salvador-Bahia, Brazil, 17-23 November 1996

Abstract : La communication reprise dans ce document de travail revient sur le succès de la diffusion des innovations dans l'agriculture paysanne cacaoyère et son impact sur les rendements des deux principaux producteurs de l'Afrique de l'Ouest. Les systèmes de production présentent de nombreuses similitudes en termes d'organisation sociale et de conditions agro-écologiques de production, mais l'histoire post-coloniale des structures incitatives vis-à-vis de la culture est différente. Les résultats suggèrent que, contrairement aux nombreuses hypothèses pessimistes émises sur les pratiques agronomiques de ces systèmes de production cacaoyère, une intensification partielle existe bel et bien, même si l'adoption complète de l'ensemble des recommandations de la recherche est quasiment nulle. De même, les deux systèmes n'apparaissent pas bloqués par la raréfaction des réserves forestières. Les relations des planteurs avec les services de vulgarisation élèvent significativement, dans les deux pays, la probabilité d'adoption des techniques de mise en place recommandées, mais ce n'est qu'au Ghana qu'on peut leur associer une plus forte utilisation des pesticides. En ce qui concerne cette dernière pratique, la taille de l'exploitation et le statut de migrant de l'exploitant semblent plus importants. Toutes les innovations n'enregistrent pas les gains de productivité attendus. La prédominance en Côte d'Ivoire de la plantation sans ombrage élève significativement les rendements. Par ailleurs, les enquêtes confirment les faibles rendements de la cacoyère ghanéenne, inférieure de 150 kg à ceux de Côte d'Ivoire. A partir de ces résultats, la communication conclut sur les causes de différences de niveaux de rendements et, plus généralement, sur quelques questions à la recherche cacaoyère et sa vulgarisation dans la région

Mots-clés Agrovoc : Innovation, Recherche, Fève de cacao, rendement, Productivité, Adoption de l'innovation

Mots-clés géographiques Agrovoc : Ghana, Côte d'Ivoire

Mots-clés complémentaires : Cacao

Classification Agris : A50 - Agricultural research

Auteurs et affiliations

  • Hanak-Freud Ellen, CIRAD-GERDAT-URPA (FRA)
  • Petithuguenin Philippe, CIRAD-CP-CACAO (ECU)
  • Richard Jacques

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/390104/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-21 ]