Agritrop
Home

Principales caractéristiques et voies de valorisation du tamarin

Grollier C., Debien C., Dornier Manuel, Reynes Max. 1998. Principales caractéristiques et voies de valorisation du tamarin. Fruits, 53 (4) : pp. 271-280.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
Full text not available from this repository.

Titre français : Caracteristicas principales y medios de valorizacion del tamarindo / Titre anglais : Prominent characteristics and possible uses of the tamarind

Abstract : Le tamarin est couramment utilisé en zone intertropicale pour la préparation de nombreux plats ou boissons traditionnelles, mais ses utilisations industrielles sont récentes. Originaire de l'Afrique de l'Est, #Tamarindus indica# est la seule espèce du genre. Les fruits de cet arbre sont des gousses contenant jusqu'à une dizaine de graines brunes, enveloppées dans une abondante pulpe acide. Le tamarinier peut produire jusqu'à 15 t ha-1 an de gousses. Le tamarin contient, environ, 30 % de pulpe, 40 % de graines et 30 % de cosse. Dans le fruit mûr, la pulpe est de couleur brun rougeâtre. Sa teneur en eau avoisine 38 %. Elle est riche en pectines et en sucres réducteurs et renferme d'importantes quantités d'acides organiques constitués à 98 % d'acide tartrique. Le principal composé responsable de l'arôme de la pulpe est le 2-acétyl-furanne. Le tamarin, non climactérique, doit être impérativement cueilli lorsqu'il est parfaitement mûr. Après écossage, la pulpe peut être soit séchée au soleil, soit additionnée de sucre et être ensuite stockée plusieurs mois sans altération notable de sa qualité. Pratiquement toutes les parties de l'arbre sont valorisées notamment dans des préparations alimentaires ou pour leurs propriétés médicinales. Cependant, le fruit est la partie du végétal la plus largement exploitée (jus, boisson sucrée, condiment, confiserie). La transformation traditionnelle du tamarin pour la préparation de plats et de boissons est très répandue mais les utilisations industrielles sont relativement méconnues et peu développées. Elles concernent surtout la fabrication de jus pasteurisé, de concentré de tamarin et de poudre d'amande. Les caractéristiques particulières des produits obtenus à partir du tamarin semblent intéressantes à exploiter, notamment pour la fabrication de boissons rafraîchissantes non alcoolisées. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Tamarindus indica, Utilisation traditionnelle, Jus de fruits, Produit à base de fruits, Composition globale, Traitement, Concentration

Mots-clés complémentaires : Tamarin, Valorisation

Classification Agris : Q02 - Food processing and preservation

Auteurs et affiliations

  • Grollier C.
  • Debien C.
  • Dornier Manuel, CIRAD-FLHOR-ARF (FRA)
  • Reynes Max, CIRAD-FLHOR-DIR (FRA)

Autres liens de la publication

  • Localisation du document : CD_PE159 [(Bibliothèque de Lavalette)]

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/390334/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]