Agritrop
Home

Effets de jachères agroforestières sur les propriétés d'un sol ferrugineux et sur la production céréalière

Harmand Jean-Michel, Njiti Clément Forkong. 1998. Effets de jachères agroforestières sur les propriétés d'un sol ferrugineux et sur la production céréalière. Agriculture et Développement (18) : pp. 21-29.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_390386.pdf

Télécharger (576kB) | Preview

Titre espagnol : Efectos de barbechos agroforestales en la fertilidad de un suelo ferruginoso y en la produccion de cereales / Titre anglais : Effect of agroforest fallow on the fertility of a ferruginous soil and on cereal production

Abstract : Cette étude, réalisée en zone soudanienne du Cameroun sous 1 050 mm de pluie annuelle, a pour objectif d'évaluer les effets de diverses jachères sur les caractéristiques du sol et sur la production de céréales. Sont comparées à une jachère naturelle herbacée protégée contre le feu et le pâturage, des jachères plantées en Acacia polyacantha, Senna siamea et Eucalyptus camaldulensis. E. camaldulensis a montré, après 6 ans de plantation, une évolution plutôt défavorable des caractéristiques du sol ¿ mauvaise incorporation de matière organique du sol, plus faible porosité du sol que dans les autres jachères. La jachère herbacée et la plantation de S. siamea ont eu un effet favorable superficiel sur la teneur en carbone du sol, mais seule la plantation d'A. polyacantha a permis une amélioration nette des teneurs en carbone et azote du sol après 6 ans de plantation (4 ans de jachère). L'action sur la matière organique du sol, en particulier A. polyacantha, se manifeste surtout par l'augmentation des débris végétaux grossiers (> 50 m) peu efficaces dons les propriétés d'échange cationique ; l'effet sur la capacité d'échange cationique n'est pas visible après 4 ans de jachère. La plus grande capacité d'A. polyacantha, espèce fixatrice d'azote, à stocker de I'azote facilement minéralisable dans la matière organique du sol et dans la phytomasse racinaire, explique son effet supérieur sur le comportement des cultures suivantes après 2 et 5 ans de jachère. Différents scénarios d'utilisation des espèces étudiées sont proposés. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Jachère forestière, Jachère, Acacia, Eucalyptus camaldulensis, Propriété physicochimique du sol, Matière organique du sol, Biologie du sol, Sorghum, Zea mays, Rendement des cultures, Fertilité du sol

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/390386/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-01-03 ]