Agritrop
Home

Place du bananier dans les associations agroforestières

Achard Raphaël. 1998. Place du bananier dans les associations agroforestières. In : Recherche et développement [en agroforesterie] dans les zones tropicales humides d'Afrique Centrale et de l'Ouest = Regional symposium on agroforestry research and development in the humid lowlands of West and Central Africa$ENG. Duguma Bahiru (ed.), Mallet Bernard (ed.). ICRAF, IITA, IRAD, CIRAD. Montpellier : CIRAD, pp. 175-179. Symposium régional sur la recherche et le développement dans les zones tropicales humides d'Afrique centrale et de l'ouest, Yaoundé, Cameroun, 4 December 1995/7 December 1995.

Paper without proceedings
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID391287.pdf

Télécharger (2MB)

Abstract : L'intérêt des systèmes agroforestiers pour leur productivité et leur durabilité a été montré dans de nombreuses situations. Bien que peu développée en Afrique centrale, l'agroforesterie apparaît comme une voie d'amélioration et de sédentarisation des systèmes de cultures où le bananier plantain est présent. Le CRBP (Centre de Recherches Régionales Bananiers et Plantains) effectue des recherches pour l'amélioration des systèmes de production et de commercialisation en vue de la sédentarisation de l'agriculture. En ce qui concerne le bananier, "l'alley cropping " ou culture en couloir apparaît comme une technique agroforestière très prometteuse. En effet, l'association de haies de légumineuses et leur rabattage périodique assureraient un apport de paillis permettant à la fois la fourniture d'azote, un meilleur recyclage des éléments fertilisants, ainsi qu'un effet mulch contre l'évaporation de l'eau du sol. La mise en oeuvre de ce système agroforestier semble particulièrement intéressante en zone forestière lorsque le sol est pauvre afin de maintenir la fertilité, et dans des zones dégradées pour tenter de la restaurer. Le CRBP a mis en place en 1994, en collaboration avec le projet A.P.I.Dimako, une première expérimentation de culture en couloir avec Calliandra sp. dans l'Est du Cameroun sur une ancienne défriche forestière. En 1995, une seconde expérimentation a été réalisée sur une parcelle peu fertile de la zone du Sud-Ouest. Les premiers résultats ne sont pas encore très significatifs, mais si l'intérêt de cette technique se confirme, des travaux sur des associations plus complexes seront envisagés. D'autres approches agroforestières plus proches des systèmes de culture de plantain sous défriche partielle sont possibles. Dans ce type de démarche, une approche pluridisciplinaire est nécessaire ; en effet, si les systèmes agroforestiers sont prometteurs tant du point de vue de la productivité que de la durabilité, le problème de l'évaluation globale de systèmes complexes visant le long terme se pose. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Musa (plantains), Culture en couloirs, Légumineuse, Calliandra calothyrsus, Paillis, Agroforesterie

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems

Auteurs et affiliations

  • Achard Raphaël, CIRAD-FLHOR-BEP (CMR)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/391287/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-06 ]