Agritrop
Home

Première évaluation d'hybrides naturels entre Coffea canephora et Coffea arabica de Nouvelle-Calédonie

Jagoret Patrick, Cilas Christian, Eskes Albertus. 2000. Première évaluation d'hybrides naturels entre Coffea canephora et Coffea arabica de Nouvelle-Calédonie. In : Dix-huitième colloque scientifique international sur le café = 18th International scientific colloquium on coffee ; 18. Internationales wissenschaftliches Kolloquium über Kaffee ; 18° Coloquio cientifico internacional sobre el café. ASIC. Paris : ASIC, pp. 349-355. ISBN 2-900212-17-0 Colloque scientifique international sur le café. 18, Helsinki, Finlande, 2 August 1999/6 August 1999.

Paper with proceedings
Full text not available from this repository.

Autre titre : First evaluation of wild hybrids between Coffea canephora and Coffea arabica from New Caledonia

Abstract : #Coffea arabica# est la première espèce de caféier introduite en Nouvelle-Calédonie en 1856. En raison de l'apparition de la rouille orangée à partir de 1908, elle fut cependant progressivement remplacée par l'espèce #Coffea canephora#. Il en résulta des plantations mixtes qui favorisèrent les croisements spontanés entre les deux espèces, phénomène rare mais déjà observé dans d'autres pays comme l'Indonésie (Hybride de Timor). Les conditions climatiques locales ainsi que le désintérêt des producteurs pour la caféiculture furent également propices à l'apparition d'hybrides interspécifiques spontanés en Nouvelle-Calédonie. Compte tenu de l'intérêt scientifique que peut présenter ce type de matériel végétal, le Cirad commença à le collecter dès 1985 avant de réaliser, en collaboration avec l'Ird (ex-Orstom), une prospection en 1991. Ce programme aboutit en 1993 à la création d'une collection regroupant de nombreux génotypes afin de les évaluer aux plans agronomique et biologique. Les observations réalisées par le Cirad de 1995 à 1998 ont porté sur 84 génotypes. Les mesures agronomiques ont concerné la croissance, le développement végétatif, l'encombrement et la caractérisation foliaire des hybrides. Les observations biologiques ont porté sur le niveau de ploïdie, la fertilité mâle et la fertilité femelle. Enfin, des observations complémentaires ont été réalisées afin de préciser notamment le potentiel de production et les caractéristiques technologiques des génotypes les plus productifs. L'étude du cytotype de ces hybrides a permis une première classification de ce matériel végétal. Les résultats obtenus montrent que le niveau de ploïdie influence fortement la plupart des variables étudiées, qu'elles soient agronomiques, biologiques ou technologiques. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Coffea arabica, Coffea canephora, Hybridation interspécifique, Plante sauvage, Collection botanique, Évaluation, Génotype, Provenance, Nombre chromosomique, Caractère agronomique, Fertilité, Résistance aux maladies, Hemileia vastatrix

Mots-clés géographiques Agrovoc : Nouvelle-Calédonie

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
H20 - Plant diseases
F63 - Plant physiology - Reproduction

Auteurs et affiliations

  • Jagoret Patrick, CIRAD-CP-CAFE (FRA)
  • Cilas Christian, CIRAD-CP-DIR (FRA)
  • Eskes Albertus, CIRAD-CP-CACAO (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/392512/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]