Agritrop
Home

Etude de l'incidence des ravageurs sur les inflorescences femelles du palmier à huile en Afrique de l'Ouest

Philippe René. 1993. Etude de l'incidence des ravageurs sur les inflorescences femelles du palmier à huile en Afrique de l'Ouest. Oléagineux, 48 (10) : pp. 389-405.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID395607.pdf

Télécharger (827kB) | Preview

Titre anglais : Study of pest incidence on female oil palm inflorescences in West Africa / Titre français : Estudio de la incidencia de las plagas sobre las inflorescencias feminas de la palma aceitera en Africa del Oeste

Abstract : Les inflorescences femelles peuvent être attaquées par trois ravageurs : Prosoestus minor Mshl et Prosoestus sculptilis Faust (Curculionidae) et Elaeidiphilos adustalis Hampson (Pyralidae). Le cycle biologique de ces insectes a été étudié. Ceux-ci détruisent les stigmates ou creusent une galerie au niveau du gynécée de la fleur femelle. L'incidence de leurs attaques a été étudiée d'une manière théorique par des introductions d'insectes, puis dans les conditions naturelles à l'aide d'une échelle de notation visuelle. Leurs dégâts entraînent toujours une baisse très significative du poids de fruits sur le poids de régimes. Le taux de pulpe sur fruits n'est pas affecté. Par contre, le taux d'huile sur pulpe fraîche peut l'être en cas de fortes attaques de P. sculptilis. La diminution du taux d'extraction d'huile à l'usine peut être, par voie de conséquence, sensible. Les essais de traitements chimiques montrent qu'il est possible de protéger efficacement les inflorescences femelles contre les attaques de tels insectes en pulvérisant régulièrement de l'Evisect S sur toutes les inflorescences femelles

Résumé (autre langue) : Female inflorescences may be attacked by three pests: Prosoestus minor Mshl and Prosoestus sculptilis Faust (Curculionidae) and Elaeidiphilos adustalis Hampson (Pyralidae). The biological cycle of these insects was studied. They destroy the stigmata or mine a gallery in the gynoecium of female flowers ,In general, female inflorescences are attacked by at least two pest species, of which P. minor is the most frequent and most numerous This species is accompanied by P. sculptilis or E. adustalis, or sometimes both species at the same lime. Attack incidence was studied theoretically by insect introduction, then under natural conditions, using a visual observation scale. Damage caused by these insects invariably leads to very significant falls in the fruit weight:bunch weight ratio. The mesocarp/fruit weight is not affected, but the oil/fresh mesocarp rate can be in the event of severe P. sculptilis attacks As a result, there can be a considerable reduction in oil extraction rates at the mill Trials of chemical treatments show that it is possible to provide female inflorescences with effective protection against attack by such insects by spraying all the female inflorescences regularly with Evisect S (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Elaeis guineensis, Inflorescence, Insecte nuisible, Curculionidae, Pyralidae, Anatomie animale, Zoologie, Dégât, Infestation, Réponse de la plante, Lutte anti-insecte, Lutte chimique, Insecticide, Méthode d'application, Coût

Mots-clés complémentaires : Prosoestus minor, Prosoestus sculptilis, Elaeidiphilos adustalis, Nouaison, Régime de palme

Classification Agris : H10 - Pests of plants

Auteurs et affiliations

  • Philippe René

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/395607/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]