Agritrop
Home

Trois traitements recommandés pour la culture de l'arachide au Sénégal : dénématisation, inoculation des semences par rhizobiums sélectionnés et apport de phosphogypse

Dhéry M., Dreyfus Bernard. 1991. Trois traitements recommandés pour la culture de l'arachide au Sénégal : dénématisation, inoculation des semences par rhizobiums sélectionnés et apport de phosphogypse. Oléagineux, 46 (5) : pp. 197-207.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID427865.pdf

Télécharger (508kB) | Preview

Titre anglais : Three treatments recommended for groundnut cultivation in Senegal : nematode eradication, selected seed inoculation with rhizobia and phosphogypsum applications

Abstract : Les nématodes parasitant l'arachide entraînent des pertes de rendement sévères et parallèlement gênent la nodulation naturelle. Sur sol dénématisé (injection de 9 kg/ha de DBCP/ha) un complément de calcium, soufre et azote à la fumure vulgarisée de 150 kg/ha de 6.20.10 augmente le nombre et l'importance des réponses. L'utilisation de l'inoculation rhizobienne comme source d'azote dans la fumure a donc été testée avec des souches sélectionnées par l'Orstom/Dakar à partir des sols sénégalais. Les résultats sont positifs, l'inoculation améliore et le rendement et le stock azoté du sol. L'inoculation se fait par enrobage des graines avec une poudre sèche avant le semis. Il n'est besoin d'aucune précaution et les paysans sont parfaitement aptes à employer la méthode sans formation particulière. Le complément rhizobium-phosphogypse pour apporter S.Ca.N permet d'envisager d'autres sources de phosphore que le 6.20.10 et d'espérer abaisser de moitié le prix de la fumure actuelle

Résumé (autre langue) : Nematode parasites on groundnut lead to substantial yield lasses and impede natural nodulat10n. On soil from wh1ch nematodes have been eradicated (injection of 9 kg/ha of DBCP), supplementary calcium, sulphur and nitrogen, added to the standard fertilizer of 150 kg/ha of 6.20.10, increase the number and intensity of responses. Using rhizobium inoculation as a source of nitrogen for fertilization was therefore tested using strains selected by ORSTOM/Dakar from soils in Senegal. The results were positive. Inoculation improved both yields and the soils nitrogen reserves. Inoculation is carried out by coating the seeds with dry powder before sowing. There is no need to take precautions and farmers are perfectly able to use this method with no prior training. The rhizobium-phosphogypsum supplement to provide S, Ca and N means that phosphorus sources other than 6.20.10 can be considered and it can be hoped that current fertilizer costs will be cut by half. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Arachis hypogaea, Lutte antinématode, Fixation de l'azote, Rhizobium, Inoculation, Fertilisation, rendement, Méthode d'essai

Mots-clés géographiques Agrovoc : Sénégal

Mots-clés complémentaires : Recherche en milieu réel

Classification Agris : F01 - Crop husbandry

Auteurs et affiliations

  • Dhéry M.
  • Dreyfus Bernard

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/427865/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-26 ]