Agritrop
Home

Recherches de l'IRHO sur l'utilisation des phosphates du Sénégal, en fumure de fond pour l'arachide

Bockelée Morvan A.. 1961. Recherches de l'IRHO sur l'utilisation des phosphates du Sénégal, en fumure de fond pour l'arachide. Oléagineux, 16 (11) : pp. 685-691.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
Full text not available from this repository.

Abstract : Des expériences ont été réalisées au Sénégal sur l'emploi en fumure de fond pour la culture de l'arachide de divers phosphates d'origine sénégalaise : deux formes de phosphates tricalciques (Baylifos et schlamms) et le "Phospal" phosphate d'alumine calciné, moins soluble que le phosphate bicalcique. Ces phosphates relativement peu solubles ont eu régulièrement une forte action tant résiduelle que directe sur les rendements (+ 600 kg de gousses à l'hectare) dans le sud du Sénégal (pluviosité 800 mm) et une action irrégulière ou nulle dans les zones plus septentrionales (350 à 500 mm). La rentabilité d'une fumure de fond pour le sud du Sénégal est aussi bonne que celle de l'application annuelle d'une faible dose de phosphate bicalcique (60 kg à l'hectare). Pour la vulgarisation de cette fumure de fond utilisant les phosphates sénégalais, il faudra veiller à l'application régulière d'une fumure annuelle complémentaire comportant 40 kg de sulfate d'ammoniaque et 20 kg de chlorure de potasse

Mots-clés Agrovoc : Arachis hypogaea, Fumure de fond, Phosphate, Phosphate naturel, Phosphate dicalcique, Fertilisation, rendement

Mots-clés géographiques Agrovoc : Sénégal

Auteurs et affiliations

  • Bockelée Morvan A.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/430170/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-25 ]