Agritrop
Home

Un grave pourridié du caféier Arabica au Cameroun : Clitocybe (Armillariella) elegans Heim

Blaha Georges. 1978. Un grave pourridié du caféier Arabica au Cameroun : Clitocybe (Armillariella) elegans Heim. Café, Cacao, Thé, 22 (3) : pp. 203-216.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
Full text not available from this repository.

Abstract : Etude sur Clitocybe elegans Heim, agent du pourridié du caféier Arabica, réalisée au Cameroun. Description du champignon et des symptômes qu'il occasionne. La progression des attaques à partir d'un moment donné est fonction de leur importance à ce moment-là et les conditions climatiques favorables à la végétation font régresser l'importance des premiers signes de l'attaque. Description d'une méthode de décontamination d'une zone traitée utilisant des bûchettes-pièges de Leucaena glauca. La décontamination naturelle par jachère ne provoque qu'une régression extrêmement lente du pathogène. Le bromure de méthyle est d'autant plus efficace que la dose utilisée est élevée et qu'elle est appliquée en plusieurs fois. Après son exposition au bromure de méthyle C.e. devient plus vulnérable à ses antagonistes naturels

Mots-clés Agrovoc : Coffea arabica, Pourriture des racines, Armillaria, Pouvoir pathogène, Contrôle de maladies, Lutte culturale, Bromure de méthyle

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Auteurs et affiliations

  • Blaha Georges

Autres liens de la publication

  • Localisation du document : CD_PE92 [(Bibliothèque de Lavalette)]

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/439100/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]