Agritrop
Home

Les cocotiers Grands à Port-Bouët (Côte-d'Ivoire) 1. Grand Ouest Africain, Grand de Mozambique Grand de Polynésie, Grand de Malaisie

De Nucé De Lamothe Michel, Wuidart Willy. 1979. Les cocotiers Grands à Port-Bouët (Côte-d'Ivoire) 1. Grand Ouest Africain, Grand de Mozambique Grand de Polynésie, Grand de Malaisie. Oléagineux, 34 (7) : pp. 339-349.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID439581.pdf

Télécharger (620kB) | Preview

Titre anglais : The Tall coconuts at Port-Bouet (Ivory Coast). 1 - West African Tall, Mozambique Tall, Polynesian Tall, Malayan Tall

Matériel d'accompagnement : 1 micro-fiche numéro CP_HO790034

Abstract : Les auteurs décrivent, pour les caractériser et pour aider à mieux comprendre les orientations de la recherche à l'IRHO, 4 variétés de cocotiers Grands plantés sur la station de recherche Marc-Delorme à Port-Bouët (Côte-d'Ivoire) : origines, caractères végétatifs, mode de reproduction, précocité, production, composantes du fruit. Le Grand Ouest Africain est relativement précoce en dépit d'une émission foliaire assez lente; il produit un bon nombre de noix à coprah plutôt faible mais riche en huile et en protéines. Il est beaucoup plus homogène que les autres types de cocotiers Grands. Le Grand du Mozambique a des caractères voisins de ceux du Grand Ouest Africain mais est beaucoup moins homogène et a une précocité inférieure. Le Grand de Polynésie est remarquable par son émission foliaire rapide associée à une croissance en hauteur relativement faible, et par l'excellente composition de son fruit. C'est le plus hétérogène des cocotiers Grands étudiés à l'IRHO Cette hétérogénéité et une bonne aptitude à la combinaison avec certaines souches en font un matériel de choix pour la recherche des meilleures aptitudes individuelles à la combinaison. Le Grand de Malaisie se distingue nettement des 3 autres. Il a une forte croissance et émet un grand nombre de feuilles, mais les nombres de fleurs femelles et de noix/régime sont faibles. Sa précocité n'est pas très bonne. La population plantée à Port-Bouët est moins hétérogène que les populations Mozambique ou Polynésie

Résumé (autre langue) : Four varieties of coconuts planted at the Marc-Delorme Station at Port-Bouet are described by the authors to enable characterization and a better comprehension of I. R. H. O.'s research orientations. Origins, vegetative characters, reproductive mode, production and fruit components are dealt with. West African Tall is relatively precocious in spite of a rather slow leaf emission: it produces a large number of nuts which are low in copra but rich in oil and proteins. It is much more homogeneous than the other types of Tall coconuts. Mozambique Tall has s1milar characteristics to those of WAT but is much less homogeneous and is less precocious. Polynesian Tall is distinguished by rap1de leaf emission associated with relatively slow vertical growth and by excellent fruit composition. It is the most heterogeneous of the talls studied at I. R. H. O. This heterogeneity and good combining ability with certain varieties makes it choice material for seeking the best individual combining abilities. Malayan Tall is clearly distinct from the other three. It grows rapidly and emits a large number of leaves, but the number of female flowers and of nuts/bunch is low. It is not very precocious. The population planted at Port-Bouet is less heterogeneous than the Mozambique or Polynesian populations. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Cocos nucifera, Caractère agronomique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Côte d'Ivoire

Mots-clés complémentaires : Cocotier Grand Ouest Afrique, Cocotier Grand Malaisie, Cocotier Grand Mozambique, Performance

Auteurs et affiliations

  • De Nucé De Lamothe Michel
  • Wuidart Willy

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/439581/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]