Agritrop
Home

L'amélioration du cotonnier en Côte d'Ivoire par sélection massale pedigree

Goebel S., Hau Bernard, Schwendiman Jacques. 1979. L'amélioration du cotonnier en Côte d'Ivoire par sélection massale pedigree. Coton et Fibres Tropicales, 34 (2) : pp. 215-228.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID455487.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Abstract : Le matériel qui a servi de point de départ à l'amélioration du cotonnier en Côte d'Ivoire a pour origine un triple hybride G. hirsutum X G. arboreum X G. raimondii (de sigle HAR). L'article traite de la méthode dénommée sélection massa le pedigree utilisée depuis 1960 sur les descendants HAR. Sa réalisation pratique est décrite ainsi que les conditions qui doivent garantir son efficacité (maintien de la variabilité, modalités du choix de souche). Deux populations ont simultanément été observées : l'une. HAR X Allen est à la base des variétés 442-2, L 299-10 et T 120-7, l'autre, HAR X 442-2 a permis la création de L 231-24 et L 142-9. Ces variétés ont toutes été diffusées en Côte-d'Ivoire ou dans d'autres pays africains. L'évolution des populations est suivie sur quinze années pour les principaux- caractères agronomiques et technologiques, ainsi que pour les corrélations qui les lient, Cette étude dégage des tendances faisant abstraction de variations annuelles parfois importantes et permet d'apprécier l'amélioration réelle due à la sélection. L'évolution de la variabilité, estimée par le calcul annuel de l'héritabilité, montre qu'elle est encore suffisante pour la majorité des caractères, à l'exception de l'uniformité en longueur et de l'allongement de la fibre, L'utilisation comme témoins de référence, des variétés Allen 333-57, 444-2 et L299-10, met en évidence qu'elles subissent au cours des générations successives une dégradation de certains caractères, tels rendement à l'égrenage et ténacité, Les causes possibles de ce phénomène et ses implications, tant économiques que sur l'appréciation de l'efficacité de la méthode de sélection, sont discutées. Les possibilités de nouvelles créations variétales sont examinées : il faut désormais recourir à des méthodes plus élaborées, notamment pour améliorer la productivité. Pour pallier certaines pertes de variabilité ou répondre à de nouvelles orientations des programmes, une population de réserve vient d'être constituée.

Mots-clés Agrovoc : Gossypium hirsutum, Gossypium arboreum, Gossypium raimondii, Sélection, Variété, Héritabilité, Amélioration des plantes, Méthode d'amélioration génétique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Côte d'Ivoire

Auteurs et affiliations

  • Goebel S.
  • Hau Bernard
  • Schwendiman Jacques

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/455487/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-08 ]