Agritrop
Home

Les lignées hybrides issues du croisement entre Gossypium L. et G. barbadense L. V - Séparation et importance relative des effets géniques pour le rendement en fibre et la longueur

Schwendiman Jacques. 1975. Les lignées hybrides issues du croisement entre Gossypium L. et G. barbadense L. V - Séparation et importance relative des effets géniques pour le rendement en fibre et la longueur. Coton et Fibres Tropicales, 30 (2) : pp. 185-194.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID455594.pdf

Télécharger (740kB) | Preview

Abstract : Deux caractères quantitatifs, le rendement en fibre et la longueur, sont particulièrement importants dans le domaine de l'amélioration du cotonnier. Ils ont été étudiés à partir de 16 croisements, d'une part. 8 lignées hybrides venant d'un croisement entre Gossypium hirsutum et G. barbadense, d'autre part, les 2 espèces parentales représentées par les variétés Allen 333-57 et Mono. La séparation et l'estimation des effets géniques a été faite selon la méthode d'HAYMAN, à partir des moyennes des générations parentales, F1, F2 et les deux croisements de retour. En ce qui concerne le rendement en fibre, les valeurs F1 sont intermédiaires entre les valeurs parentales, avec une chute importante du caractère en F2. Les X2 d'épistasie sont hautement significatifs pour 15 des croisements. L'épistasie, considérée globalement, tend à augmenter les moyennes F1, mais à diminuer les F2. La séparation des effets géniques sur la base du modèle à 6 paramètres montre des phénomènes d'additivité significatifs, bien que vraisemblablement sous-estimés ; les relations épistatiques aa et dd sont prédominantes et seraient plus importantes dans les croisements effectués par la variété Mono. La longueur de fibre se caractérise par un hétérosis en F1, la dépression en F2, variant selon le croisement considéré. Tous les X2 d'épistasie, sauf un, sont hautement significatifs. L'épistasie, sans grande influence sur les moyennes F1 joue un important rôle dépressif sur les F2, Le modèle à 6 paramètres montre des phénomènes d'addivité minimes, la dominance et les relations épistatiques aa et dd prenant en charge la majeure partie de la variation observèe. Les croisements appartiennent presque tous au type dit complémentaire. La discussion porte évidemment sur la validité d'est1matlon des paramètres, spécialement pour les cas considérés Ici où le rôle de l'épistasie paraît majeur, et sur les divers facteurs susceptibles d'introduire uri biais dans ces estimations. Une étude antérieure sur le même matériel avait toutefois montré que l'AGC pour ces deux caractères était nettement supérieure à l'ASC. Ces types de réponses font qu'il devient difficile de préconiser le schéma de sélection le plus apte à extérioriser de fortes valeurs de ces caractéristiques, la sélection récurrente réciproque pouvant être une des solutions à ce problème.

Mots-clés Agrovoc : Gossypium hirsutum, Gossypium barbadense, Croisement, Coton, Longueur, Rendement, Hybride

Mots-clés géographiques Agrovoc : Côte d'Ivoire

Auteurs et affiliations

  • Schwendiman Jacques

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/455594/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-08 ]