Agritrop
Home

Les lignées hybrides issues du croisement entre Gossypium hirsutum L. et G. barbadense L. IV - Corrélations entre caractères, hétérosis, effets d'inbreeding et aptitudes à la combinaison en croisement diallèle

Schwendiman Jacques, Lefort P.L.. 1974. Les lignées hybrides issues du croisement entre Gossypium hirsutum L. et G. barbadense L. IV - Corrélations entre caractères, hétérosis, effets d'inbreeding et aptitudes à la combinaison en croisement diallèle. Coton et Fibres Tropicales, 29 (4) : pp. 383-394.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID455618.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Abstract : Huit lignées hybrides stables provenant toutes du croisement entre Gossypium hirsutum et G, barbadense, ont servi de parents à un croisement diallèle poursuivi jusqu'à la génération F2. Sept caractères quantitatifs utiles en sélection ont été étudiés, l'analyse des corrélations entre les variables, au cours des générations successives, montre qu'à un système de liaisons relativement lâche en F0 fait place en F1, un réseau plus dense de fortes corrélations réseau partiellement détruit à la F2. Seules, deux liaisons (rendement-fibre et seed-index, longueur et micronaire) sont stables, tandis que d'autres, très fréquemment constatées chez le cotonnier, n'existent pas dans ce matériel hybride. L'hétérosis est spécialement accusée pour les caractères agronomiques et la longueur de fibre. L'amplitude des phénomènes hétérotiques, ainsi que les modalités de comportement des divers caractères rappellent tout à fait le contexte interspécifique. On peut considérer que, sinon les ignées du moins certains groupes d'entre elles, pourraient constituer des entités spécifiques. Bien, que l'importance des effets dus à l'lnbreeding soit en relation directe avec le niveau de la F0, il n'en reste pas moins qu'aux meilleures F1, correspondent malgré tout les meilleures F2. Les variances AGC, remarquablement constantes entre le, générations, sont généralement très supérieures à celles des ASC. Les AGC individuelles dépendent étroitement des performances parentales. Si l'additivité semble le phénomène majeur dans l'expression d'un caractère, certains faits incitent à penser que les interactions épistatiques pourraient ne pas être négligeables.

Mots-clés Agrovoc : Gossypium hirsutum, Gossypium barbadense, Hybride, Croisement, Coton, Méthode statistique, Inbreeding, Amélioration des plantes, Sélection

Auteurs et affiliations

  • Schwendiman Jacques
  • Lefort P.L.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/455618/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-08 ]