Agritrop
Home

L'élagage du palmier à huile. Technique et organisation

Hornus Philippe, Njongo S.N.. 1987. L'élagage du palmier à huile. Technique et organisation. Oléagineux, 42 (4) : pp. 155-158.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID459017.pdf

Télécharger (230kB) | Preview

Titre anglais : Oil palm pruning. Technique and organization / Titre français : La poda de la palma africana. Tecnica y organizacion

Additional Information : Conseils de l'IRHO n. 276 ; S

Abstract : Le rythme d'émission foliaire d'un palmier à huile varie en fonction de l'âge et des conditions climatiques autour d'une valeur moyenne d'environ 2 feuilles par mois. Pour une production annuelle comprise entre 10 et 15 t de régimes par hectare et par an, la récolte de 4 à 10 régimes par arbre entraîne naturellement la coupe d'un nombre équivalent de palmes. Les 14 et 20 palmes, qui ne sont pas éliminées par la récolte, s'accumulent à la base de la couronne et peuvent, à terme, rendre la récolte difficile voire impossible. Il est donc indispensable de les éliminer par élagage. L'opération d'élagage pourrait théoriquement être faite en continu en même temps que la récolte mais l'expérience prouve qu'en pratique il est difficile de l'obtenir sauf peut-être dans les situations les plus productives. Il n'est d'ailleurs pas souhaitable de ralentir la récolte en période de pointe par un travail supplémentaire qui peut être différé de quelques mois sans inconvénient majeur. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : The rate of leaf emission in the oil palm varies around an average rate of 2 leaves per month, depending on age and climatic conditions. For an average yield of between 10 and 15 t of bunches per hectare per year, the harvesting of 4 to 10 bunches per tree naturally involves the cutting of an equivalent number of fronds. The 14 to 20 fronds not eliminated by harvesting accumulate at the base of the crown and can eventually make harvesting difficult or even impossible. It is therefore essential that they be pruned. In theory, pruning could be carried out on a continuous basis at the same time as the harvest, but experience shows that this is difficult in practice, except, perhaps, in the case of the highest yields. In addition, there is no desire to slow down the harvest during peak periods through additional work which can be put off a few months without any major inconvenience. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Elaeis guineensis, Pratique culturale, Taille

Auteurs et affiliations

  • Hornus Philippe
  • Njongo S.N.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/459017/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]