Agritrop
Home

Premiers résultats de l'étude du polymorphisme des polyphénols foliaires du cocotier

Jay M., Bourdeix Roland, Potier Françoise, Sanslaville C.. 1989. Premiers résultats de l'étude du polymorphisme des polyphénols foliaires du cocotier. Oléagineux, 44 (3) : pp. 115-127.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID461035.pdf

Télécharger (636kB) | Preview

Titre anglais : Initial results from the study on the polymorphism of coconut leaf polyphenols

Additional Information : Paru aussi en anglais, dans "Cocomunity Quarterly Supplement", 1990, APCC/QS/21, p.31-41

Abstract : L'étude de la variabilité génétique du cocotier Cocos nucifera L. s'avère indispensable pour optimiser les méthodologies de sélection. Cet article expose les premiers résultats de l'analyse du polymorphisme des polyphénols foliaires de cocotiers issus de diverses origines. Les analyses multivariées révèlent trois groupes qui se superposent à des zones géographiques : Pacifique, Extrême-Orient et Afrique. Les caractéristiques intermédiaires des cocotiers grands de l'Océan Indien confirment que la dissémination a suivi un chemin passant par l'Extrême-Orient, l'Inde et l'Afrique. Les nains présents en Afrique ont été introduits d'Extrême-Orient ou du Pacifique à une période récente. Tous les nains verts testés et le nain rouge de Polynésie semblent originaires d'Extrême-Orient, alors que les autres nains, y compris ceux de Malaisie, seraient originaires du Pacifique. Les nains autogames montrent une variabilité intra-écotype faible; les grands, allogames, sont en général moins homogènes. L'analyse révèle l'existence d'une variabilité non négligeable entre les différents écotypes nains, variabilité qui peut être utilisée dans les programmes de sélection. L'utilisation d'une analyse préalable du polymorphisme polyphénolique dans le cadre d'une prospection est envisagée

Résumé (autre langue) : The study of genetic variability in coconut Cocos nucifera L is indispensable for optimizing selection methods. This article gives the initial results obtained from analysis of the polymorphism of coconut leaf polyphenols obtained from various origins. Multivariate analyses reveal three groups which correspond to geographical zones: the Pacific, the Far East and Africa. The intermediate characteristics of tall coconuts from the Indian Ocean confirm that dissemination followed a path through the Far East, India and Africa. The dwarfs existing in Africa were introduced from the Far East or the Pacific within recent times. Ail the green dwarfs tested and the Polynesia Red Dwarf seem to originate from the Far East, whereas the other dwarfs, including those from Malaysia, would appear to originate from the Pacific. Autogamous dwarfs reveal low within-ecotype variability; allogamous talls are generally less homogeneous. The analysis reveals the existence of considerable variability between the different dwarf ecotypes, which can be used in selection programmes. The use of prior polyphenolic polymorphism analysis is considered in the context of prospection operations.

Mots-clés Agrovoc : Cocos nucifera, Composé phénolique

Mots-clés complémentaires : Cocotier Nain, Cocotier Grand, Variabilité génétique

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Jay M.
  • Bourdeix Roland
  • Potier Françoise
  • Sanslaville C.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/461035/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]