Agritrop
Home

Intérêt de diverses pratiques culturales dans la lutte contre la pourriture brune des cabosses du cacaoyer due à Phytophthora spp. au Cameroun

Tondje Pierre R., Berry Dominique, Bakala J., Ebandan S.. 1994. Intérêt de diverses pratiques culturales dans la lutte contre la pourriture brune des cabosses du cacaoyer due à Phytophthora spp. au Cameroun. In : 11. Conférence internationale sur la recherche cacaoyère. Actes = 11. International cocoa research conference. Proceedings$ENG. Lagos : Cocoa Producers' Alliance, pp. 175-183. ISBN 0-9507691-OX Conférence internationale sur la recherche cacaoyère. 11, Yamoussoukro, Côte d'Ivoire, 18 July 1993/24 July 1993.

Paper with proceedings
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID_463996.pdf

Télécharger (1MB)

Titre anglais : Value of various cultivation practices in controlling black pod in cocoa caused by Phytophthora spp. in Cameroun

Abstract : Au Cameroun, la pourriture brune des cabosses du cacaoyer due à Phytophthora spp. est responsable d'importantes chutes de production, jusqu'à 80 % de pertes lors d'années favorables au développement de l'épidémie. Le coût d'une protection phytosanitaire réduisant trop le revenu des paysans, des essais ont été mis en place afin de déterminer l'influence de diverses pratiques culturales sur l'évolution de la maladie au champ : la taille de début de campagne et la récolte sanitaire en début de campagne et hebdomadaire. Une analyse de l'effet de ces pratiques sur le niveau d'infection et la production de cabosses est proposée. Le meilleur résultat a été obtenu avec une taille et une suppression des cabosses momifiées en début de campagne, suivis de récoltes sanitaires hebdomadaires, une diminution du taux d'attaque de 25 % et une production de l'ordre de 700 kg/ha ont ainsi été obtenues. Ces deux techniques culturales mises en place à partir du démarrage de l'épidémie, apparaissent comme étant le schéma minimal. Toutefois, dans le cas de niveaux d'attaque élevés, ces pratiques ne peuvent être envisagées qu'en complément de traitements fongicides, seuls capables de ralentir significativement la progression de la maladie

Mots-clés Agrovoc : Theobroma cacao, Phytophthora, Contrôle de maladies, Lutte culturale, Taille, Récolte, Surveillance épidémiologique, Méthode statistique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Mots-clés complémentaires : Pourriture des cabosses

Classification Agris : H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Tondje Pierre R.
  • Berry Dominique
  • Bakala J.
  • Ebandan S.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/463996/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-04-15 ]