Agritrop
Home

Les sylviculteurs de l'Ouest-Cameroun peuvent-ils produire du bois intensivement et durablement?

Njoukam Raphaël, Bock L., Hebert J., Mathieu L., Oliver Robert, Peltier Régis. 1996. Les sylviculteurs de l'Ouest-Cameroun peuvent-ils produire du bois intensivement et durablement?. In : Fertilité du milieu et stratégies paysannes sous les tropiques humides : actes. Pichot Jean-Pascal (ed.), Sibelet Nicole (ed.), Lacoeuilhe Jean Joseph (ed.). CIRAD-SAR, CIRAD-FLHOR-DIR, France-Ministère de la Coopération. Montpellier : CIRAD-SAR, pp. 358-368. (Colloques) ISBN 2-87614-227-9 Séminaire Fertilité du milieu et stratégies paysannes sous les tropiques humides, Montpellier, France, 13 November 1995/17 November 1995.

Paper with proceedings
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID464560.pdf

Télécharger (5MB)

Autre titre : How to produce wood sustainably and intensively in Western Cameroun?

Abstract : Dans les montagnes subhumides de l'Ouest-Cameroun, s'est développé depuis quelques décennies une des sylvicultures privées les plus dynamiques d'Afrique. Ces boisements ont un très bon rendement, mais ils sont gérés sans apport d'intrants, on peut donc se demander si une telle sylviculture peut être reproductible sans effets néfastes sur le milieu. A cet effet, une étude a été menée pour déterminer la minéralomasse immobilisée dans la partie aérienne de peuplements d'Eucalyptus saligna et de Pinus kesiya à différents âges et sur plusieurs types de sol et la mettre en comparaison avec les réserves du sol supposées utilisables. On constate qu'il est dangereux de continuer à exporter de ces boisements l'essentiel de la biomasse aérienne car elle contient une quantité considérable d'éléments minéraux, en particulier dans le jeune bois, l'écorce, et les feuilles. L'idéal serait de ne sortir que les grumes écorcées, mais il sera sans doute difficile d'interdire le ramassage des brindilles par les femmes et les enfants car celui-ci est devenu coutumier. Il faudrait donc apporter de l'engrais pour sauvegarder les chances d'une production durable, mais ceci n'est envisageable que dans le cas d'une production de poteaux ou de bois d'oeuvre permettant un bon revenu monétaire

Mots-clés Agrovoc : Eucalyptus saligna, Pinus kesiya, Sylviculture, Teneur en éléments minéraux, Biomasse, Plantation forestière, Fertilité du sol

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Mots-clés géographiques complémentaires : Cameroun ouest

Classification Agris : K10 - Forestry production
P35 - Soil fertility

Auteurs et affiliations

  • Njoukam Raphaël
  • Bock L.
  • Hebert J.
  • Mathieu L.
  • Oliver Robert, CIRAD-CA-FCM (FRA)
  • Peltier Régis, CIRAD-FORET-AGROFORESTERIE (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/464560/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-23 ]