Agritrop
Home

RFLP mapping of genes controlling root morphology in an indica/japonica doubled haploid population

Yadav R., Courtois Brigitte, Huang N.. 1996. RFLP mapping of genes controlling root morphology in an indica/japonica doubled haploid population. In : Rice genetics III. Proceedings of the third international rice genetics symposium. Khush Gurdev S. (ed.). IRRI. Los Banos : IRRI, pp. 643-649. ISBN 971-22-0087-6 International Rice Genetics Symposium. 3, Manille, Philippines, 16 October 1995/20 October 1995.

Paper with proceedings
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID_464833.pdf

Télécharger (377kB)

Autre titre : Cartographie par RFLP des gènes contrôlant la morphologie des racines dans une population d'haploïde doublé indica/japonica

Abstract : La sécheresse est un problème principal chez le riz pluvial. On a démontré que les racines profondes et larges contribuaient à la résistance à la sécheresse. Difficiles à mesurer, ces caractéristiques n'ont pas été prises en compte dans les programmes de sélection. La sélection assistée par les marqueurs pourrait nous aider à venir à bout du problème phénotypique. Nous avons évalué 105 lignées d'haploïdes doublés issues d'un croisement indica japonica au cours d'une expérimentation en serre, dans un schéma complètement aléatoire avec 4 répliques. Nous avons mesuré la largeur, la profondeur maximum, le poids sec des racines par talle, le poids sec des racines au-dessous de 30 cm par talle et la proportion racine/tige. Nous avons utilisé une carte par RFLP de cette population avec 135 marqueurs pour identifier les marqueurs liés avec les différentes caractéristiques. Les marqueurs associés à la morphologie des racines ont été localisés sur les chromosomes 1, 2, 7 et 9. La comparaison des locus quantitatifs détectés avec les résultats d'une autre équipe montre que pour chaque caractéristique, entre 1 et 3 locus quantitatifs sont communs aux différentes populations. Le nombre limité de locus quantitatifs communs peut être dû aux différences d'allèles entre les populations, au manque de polymorphisme dans les localisations des locus quantitatifs et/ou aux seuils choisis pour les tests statistiques

Mots-clés Agrovoc : Oryza, Croisement, Haploïdie, Système racinaire, Résistance à la sécheresse, Sélection, RFLP, Anatomie animale, Marqueur génétique

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/464833/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-04-16 ]