Agritrop
Home

Aménagement des terroirs : impact et perception paysanne. Cas du périmètre antiérosif de Sanguéré-Djalingo

Essang Timothée, Vallée Gilbert, Douzet Jean-Marie. 1997. Aménagement des terroirs : impact et perception paysanne. Cas du périmètre antiérosif de Sanguéré-Djalingo. In : Agricultures des savanes du Nord-Cameroun, vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale : actes de l'atelier d'échange, 25-29 novembre 1996, Garoua, Cameroun. Seiny-Boukar Lamine (ed.), Poulain Jean-François (ed.), Faure Guy (ed.). IRAD, CIRAD-CA, ORSTOM. Montpellier : CIRAD, pp. 243-253. (Colloques) ISBN 2-87614-295-3 Atelier d'échange agricultures des savanes du nord-Cameroun : vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale, Garoua, Cameroun, 25 November 1996/29 November 1996.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID465038.pdf

Télécharger (5MB) | Preview

Autre titre : Land management : impact and peasant perception. Case of Sanguere-Djalingo anti-erosion perimeter

Abstract : En zone Nord du Cameroun, on assiste à une dégradation rapide des sols souvent accompagnée d'une forte érosion pluviale. Pour lutter contre ces phénomènes, il a été décidé d'aménager en courbes de niveau, à Sanguéré-Djalingo, un bassin versant, et d'y introduire, avec la participation des paysans, différentes composantes telles que pâturage, arbres, nouvelles techniques et rotations, etc. Par une enquête auprès de trente paysans travaillant sur le périmètre, la population enquêtée est décrite, puis les stratégies développées par rapport au périmètre et aux innovations proposées sont analysées. Les résultats montrent que l'échantillon enquêté est représentatif du village et susceptible de réagir face à la dégradation du milieu. Les innovations proposées sont bien accueillies à partir du moment où elles n'impliquent pas trop de dépenses supplémentaires, tant en intrants qu'en travail. Ainsi le suivi des calendriers culturaux proposés est accueilli très positivement, alors que des techniques difficiles à mettre en oeuvre, comme le zéro travail du sol, n'intéressent personne. En conclusion, cet aménagement s'est révélé une bonne solution aux problèmes d'érosion. L'intérêt des plantations d'arbres, surtout de perche et de chauffe, est apparu clairement aux paysans. En revanche, sans la recherche il est difficile de présager de l'avenir de ce périmètre.

Mots-clés Agrovoc : Gestion foncière, Gestion des eaux, Lutte antiérosion, Fertilité du sol, Travail du sol, Système de culture, Enquête, Adoption de l'innovation

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : E11 - Land economics and policies
P36 - Soil erosion, conservation and reclamation

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/465038/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]