Agritrop
Home

Classement des bois guyanais de structure. Comparaison de trois techniques non-destructives : visuelle, ultrasonore et analyse modale

Baillères Henri, Calchera Gilles, Demay L., Fouquet Daniel, Vernay Michel. 1996. Classement des bois guyanais de structure. Comparaison de trois techniques non-destructives : visuelle, ultrasonore et analyse modale. In : 4ème Colloque sciences et industries du bois. Association pour la recherche sur le bois en Lorraine. Nancy : ARBOLOR, pp. 369-376. ISBN 2-907086-08-1 Colloque Sciences et industries du bois. 4, Nancy, France, 11 September 1996/13 September 1996.

Paper with proceedings
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Grading of French Guyana structural timber. Comparaison of three different non-destructive methods: visual, ultrasound, modal analysis

Abstract : L'objectif de l'étude est de comparer trois méthodes de classement non-deà.tructives des avivés en dimension d'emploi. Ces méthodes sont : le classement visuel, la mesure de la vitesse de propagation des ondes ultrasonores (système SYLVATEST), l'analyse modale (système du Cirad-forêt : BING). Les avivés (3 x 0,15 x 0,055 m3 proviennent de deux espèces de la forêt guyanaise les plus utilisées pour la construction : l'Angélique (#Dicorynia guianensis# Amsh., 77 pièces testées) et le Gonfolo (#Qualea# Spp., 86 pièces testées). Sur la base du classement visuel, tous les choix sont représentés. Les propriétéà. de réjërence sont le module d'élasticité et la résistance obtenus par un essai destructif de flexion statique quatre points. La confrontation des valeurs et des classements obtenus par les différentes techniques révèle que : - le classement visuel n'est pas une technique eficace de classement pour les bois guyanais de construction, - l'analyse modale présente un grandpotentiel pour devenir un outil de classement eficient, - la technique ultrasonore n'est pas aussi eficace que l'analyse modale. Néanmoins, c'est une méthode de terrain très pratique, - en fonction de l'espèce la qualité de la prédiction des techniques non-destructives est sensiblement diffiérente, - pour des pièces de structure le " coup de vent " fracture transversale provoquant une très faible résistance à la rupture) est un défaut d'autant plus grave qu'il est très peu dôétectabl aussi bien visuellement que par les méthodes non-destructives. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Bois de charpente, Élasticité, Classement, méthode, Qualité

Mots-clés géographiques Agrovoc : Guyane française

Mots-clés complémentaires : Classement des bois

Classification Agris : K50 - Processing of forest products

Auteurs et affiliations

  • Baillères Henri, CIRAD-FORET-BOIS (FRA)
  • Calchera Gilles, CIRAD-FORET-BOIS (FRA)
  • Demay L.
  • Fouquet Daniel, CIRAD-FORET-BOIS (FRA)
  • Vernay Michel, CIRAD-FORET-BOIS (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/465060/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-22 ]