Agritrop
Home

Relations agriculture-élevage dans les terroirs villageois du Nord-Cameroun : complémentarité ou concurrence

Dugué Patrick, Picard Jérôme. 1997. Relations agriculture-élevage dans les terroirs villageois du Nord-Cameroun : complémentarité ou concurrence. In : Agricultures des savanes du Nord-Cameroun, vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale : actes de l'atelier d'échange, 25-29 novembre 1996, Garoua, Cameroun. Seiny-Boukar Lamine (ed.), Poulain Jean-François (ed.), Faure Guy (ed.). IRAD, CIRAD-CA, ORSTOM. Montpellier : CIRAD, pp. 499-500. (Colloques) ISBN 2-87614-295-3 Atelier d'échange agricultures des savanes du nord-Cameroun : vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale, Garoua, Cameroun, 25 November 1996/29 November 1996.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID465082.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Autre titre : Agriculture-animal husbandry relations in North-Cameroon rustic villages : complementary or competition

Abstract : Les relations entre l'agriculture et l'élevage ont été étudiées avec précisions dans 2 terroirs villageois de la zone cotonnière : Héri et Wurolabo III (région de Garoua). Parallèlement à cette étude, des innovations techniques et organisationnelles portant sur l'intégration agriculture-élevage ont été testées avec les producteurs. L'approche diachronique montre une régression des espaces non cultivés pouvant être pâturés. La population d'éleveurs a régressé ou stagné alors que celle des agriculteurs a fortement progressé du fait de l'installation des migrants. Mais ces derniers ne s'adonnent pas seulement aux productions végétales mais ont intégré à leur exploitation des élevages de porcins, de petits ruminants et de bovins. Les relations entre les éleveurs et les agriculteurs sont limitées et parfois conflictuelles. Les agriculteurs ont toujours tendance à défricher les dernières réserves de brousse où les troupeaux peuvent paître en saison des pluies. L'accroissement des cheptels des agriculteurs s'est fait à partir des revenus provenant du coton et de l'arachide. La gestion des espaces de parcours n'est assurée que dans le cas où une autorité coutumière s'impose. Toutefois, il est possible de valoriser des synergies entre agriculture et élevage. Quatre axes d'intervention ont été retenus : le développement de l'utilisation de la fumure animale; l'amélioration du bilan fourrager pour les cheptels intégrés; l'utilisation sur une plus longue période de la traction animale; l'organisation de l'approvisionnement en produits vétérinaires de base géré par les paysans

Mots-clés Agrovoc : Agriculture, Élevage, Activité complémentaire des ruraux, Gestion foncière, Structure sociale

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : L01 - Animal husbandry
E20 - Organization, administration and management of agricultural enterprises or farms

Auteurs et affiliations

  • Dugué Patrick, CIRAD-SAR-GAM (FRA)
  • Picard Jérôme, CIRAD-SAR-GERE/PROJET SAVANES AFRICAINES (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/465082/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-07 ]