Agritrop
Home

Formation des prix au producteur et impact de la dévaluation du franc CFA sur les stratégies de production des petits ruminants

Moussa C., Njoya Aboubakar, Ngo Tama Anne Clarisse, Cardinale Eric, Sali Babani. 1997. Formation des prix au producteur et impact de la dévaluation du franc CFA sur les stratégies de production des petits ruminants. In : Agricultures des savanes du Nord-Cameroun, vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale : actes de l'atelier d'échange, 25-29 novembre 1996, Garoua, Cameroun. Seiny-Boukar Lamine (ed.), Poulain Jean-François (ed.), Faure Guy (ed.). IRAD, CIRAD-CA, ORSTOM. Montpellier : CIRAD, p. 514. (Colloques) ISBN 2-87614-295-3 Atelier d'échange agricultures des savanes du nord-Cameroun : vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale, Garoua, Cameroun, 25 November 1996/29 November 1996.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID465097.pdf

Télécharger (905kB) | Preview

Autre titre : Producer price formation and impact of the CFA franc devaluation on production strategies of small ruminants

Abstract : Les cheptels ovins et caprins des provinces du Nord et de l'Extrême-Nord représentent 57,8 % et 51,7 % du cheptel national camerounais. Avant la dévaluation du franc CFA, les prix à la production étaient peu incitatifs et n'encourageaient pas les éleveurs à accroître la production et à améliorer la productivité de leurs élevages. Cette étude avait pour objectif de faire ressortir, à partir des informations collectées sur les prix de vente, l'âge, le sexe, l'espèce, l'année, le mois et le nombre d'animaux achetés par espèce et le prix d'achat, les facteurs qui influencent le prix au niveau de l'éleveur. Le second objectif est de mettre en évidence la tendance évolutive des prix sur six années : avant et après la dévaluation du franc CFA. Les résultats montrent que la progression des prix a été régulière pour les caprins et les ovins de 1994 à 1995. L'analyse de variance a fait ressortir les trois principales variables qui influencent d'une manière significative le prix des ovins : le sexe, l'âge de l'animal et son mois de vente. En ce qui concerne les caprins, les quatre principales variables sont : l'année de sortie de l'animal, le mois de cession, l'âge et le sexe.. Les analyses des séries chronologiques permettent d'affirmer que la dévaluation du franc CFA a eu un impact positif sur les prix des ovins aux producteurs. En revanche, la tendance est restée continue pour les caprins. Le pic de vente pour les ovins au mois de mai (fête de Tabaski) et en fin d'année (fêtes de Noël et du nouvel an)

Mots-clés Agrovoc : Ovin, Caprin, production, Formation des prix, Technique de vente, Dévaluation

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : L01 - Animal husbandry
E70 - Trade, marketing and distribution

Auteurs et affiliations

  • Moussa C.
  • Njoya Aboubakar
  • Ngo Tama Anne Clarisse
  • Cardinale Eric, CIRAD-EMVT-ELEVAGE-AGRICULTURE (CMR) ORCID: 0000-0002-3434-3541
  • Sali Babani

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/465097/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-12-01 ]