Agritrop
Home

Description phénotypique des populations primaires de caprins de la région septentrionale du Cameroun

Ngo Tama Anne Clarisse, Bourzat Daniel, Lauvergne J.J.. 1997. Description phénotypique des populations primaires de caprins de la région septentrionale du Cameroun. In : Agricultures des savanes du Nord-Cameroun, vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale : actes de l'atelier d'échange, 25-29 novembre 1996, Garoua, Cameroun. Seiny-Boukar Lamine (ed.), Poulain Jean-François (ed.), Faure Guy (ed.). IRAD, CIRAD-CA, ORSTOM. Montpellier : CIRAD, p. 518. (Colloques) ISBN 2-87614-295-3 Atelier d'échange agricultures des savanes du nord-Cameroun : vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale, Garoua, Cameroun, 25 November 1996/29 November 1996.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID465101.pdf

Télécharger (890kB) | Preview

Autre titre : Phenotypic description of primary goat populations in Cameroon northern region

Abstract : Le sondage effectué dans la partie septentrionale du Cameroun, en vue de la caractérisation génétique des populations caprines de la région a porté sur 79 sites appartenant à 10 départements des deux provinces (Nord et Extrême-Nord). Cette enquête consistait à décrire les phénotypes visibles des individus. Ces phénotypes ont été utilisés pour le calcul de deux indices de primarité : indice de primarité " allèles au locus Agouti " (IPa), et indice de primarité " loci en ségrégation " (IPs). Une série de 10 mesures corporelles a été réalisée sur chaque animal. Elle a permis de calculer deux indices biométriques : l'indice de gracilité (IGs) et l'indice auriculaire thorax (IAT). Les données collectées sur 2 291 femelles à dentition complète ont été analysées. L'IPa varie de 0,2 à 0,9 et l'IPs de 0,37 à 0,85. Pour toute la région étudiée les deux indices ont une valeur de 1. Ces valeurs élevées par site traduisent une absence de poche de standardisation dans la région. L'analyse des données morphobiométriqu es des caprins des provinces du Nord et de l'Extrême-Nord ne montre aucune différence significative entre les populations concernées. Une corrélation significative a été trouvée entre HG, IGs, IAT et la latitude. L'analyse des données biométriques a mis en évidence l'existence de trois classes d'individus dont le regroupement semble être influencé par la latitude. Trois paramètres discrimineraient les individus : la hauteur au garrot, la longueur de l'oreille et l'indice de gracilité

Mots-clés Agrovoc : Caprin, Population animale, Génétique des populations, Phénotype

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : L01 - Animal husbandry
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Ngo Tama Anne Clarisse
  • Bourzat Daniel, CIRAD-EMVT-ELEVAGE-AGRICULTURE (NCL)
  • Lauvergne J.J.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/465101/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]