Agritrop
Home

Prise en compte de la répartition spatiale dans l'échantillonnage systématique : exemple du puceron du cotonnier

Gozé Eric, Deguine Jean-Philippe. 1997. Prise en compte de la répartition spatiale dans l'échantillonnage systématique : exemple du puceron du cotonnier. In : Données comptage. Bar-Hen Avner (ed.). CIRAD-GERDAT-DIRECTION SCIENTIFIQUE. Montpellier : CIRAD, pp. 41-57. (Documents de travail de la délégation biométrie et mathématiques appliquées, 3-97) Séminaire biométrie, Montpellier, France, 8 September 1997/10 September 1997.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Autre titre : Taking in count of the spatial distribution in systematic sampling: example of cotton greenflies

Abstract : L'infestation de cotonniers par le puceron #Aphis gossypii# est responsable de pertes économiques de plus en plus importantes sur plusieurs continents. Le problème posé est de trouver un plan d'échantillonnage pour lutter à bon escient contre cet insecte, quand son importance dépasse un seuil économique de référence. Le cotonnier est habituellement semé en lignes. Des variogrammes, calculés sur des dénombrements exhaustifs des feuilles infestées sur les bouquets terminaux, permettent de montrer l'indépendance entre infestations portées par des lignes différentes, et au contraire une dépendance entre cotonniers voisins sur la même ligne. La modélisation de cette dépendance par un processus autobinomial de Besag ne donne pas de résultat directement utilisable. Toutefois, la loi du nombre de feuilles infestées par plant est une loi binomiale, dont le paramètre p varie suivant la ligne de semis. On se ramène à la situation d'indépendance en proposant un échantillonnage systématique en diagonale, traité comme un échantillonnage aléatoire simple. La forme de la loi de P est déterminée à partir des observations exhaustives, et sa variance à partir d'échantillons réalisés en plusieurs localités suivant ce plan systématique. La relation entre moyenne et variance permet de calculer la loi des observations en fonction de l'infestation moyenne, et des abaques de rapport de vraisemblance permettent d'appliquer le test séquentiel de Wald. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Gossypium, Aphis gossypii, Infestation, Dynamique des populations, Donnée statistique, Échantillonnage, Analyse de données, Méthode statistique, Modèle mathématique

Classification Agris : H10 - Pests of plants
C30 - Documentation and information

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/465159/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]