Agritrop
Accueil

L'utilisation des sorghos guinea en sélection dans le programme conjoint sur le sorgho Icrisat-Cirad

L'utilisation des sorghos guinea en sélection dans le programme conjoint sur le sorgho Icrisat-Cirad. Chantereau Jacques, Luce Claude, Ag Hamada M., Trouche Gilles. 1998. In : Amélioration du sorgho et de sa culture en Afrique de l'Ouest et du Centre = Sorghum improvement in Western and Central Africa$ENG. Ratnadass Alain (ed.), Chantereau Jacques (ed.), Gigou Jacques (ed.). CIRAD, ICRISAT, CIRAD-CA, Programme conjoint sorgho ICRISAT-CIRAD. Montpellier : CIRAD, 65-72. (Colloques) ISBN 2-87614-304-6

Atelier de restitution du programme conjoint sur le sorgho, Bamako, Mali, 17 Mars 1997/20 Mars 1997. Texte intégral non disponible.

Titre anglais : The use of guinea sorghum in the Icrisat-Cirad joint sorghum breeding program

Communication avec actes

Résumé : Les sorghos guinea se distinguent par leur grande taille, leur photopériodicité et leur taux d'allogamie élevé. Les croisements entre des sorghos guinea ou avec des sorghos d'autres races aboutissent souvent à des complémentations géniques négatives et faiblement génératrices de recombinants intéressants. Toutes ces particularités limitent leur utilisation en sélection. Néanmoins des progrès dans l'efficacité de la sélection sont envisageables d'une part, par une meilleure connaissance des écotypes locaux guinea, et d'autre part par l'utilisation d'un plus grand éventail de méthodes et des critères de séléction appropriés. Ainsi, la reconnaissance récente de trois groupes génétiquement différentiés de sorghos guinea a permis de mieux orienter les croisements. Dans le programme conjoint sur le sorgho Icrisat-Cirad, un travail d'évaluation des écotypes guinea ouest-africains a abouti à la sélection d'accessions comme Is 15401, productif, résistant au striga et à la cécidomyie. De nombreux croisements pour la sélection généalogique ont été également effectués. Les croisements intra-guinea ont donné des lignées intéressantes avec une taille raccourcie, une plus grande productivité et donc un meilleur rapport paille/grain. D'autre part, les croisements de guinea avec des sorghos d'autres races ont montré qu'il est possible d'associer, dans un génotype, des qualités de productivité de la race caudatum et des qualités du grain de la race guinea. Enfin, le travail de sélection a fourni un composite guinea prêt à être exploité en sélection récurrente. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Sorghum, Variété indigène, Méthode d'amélioration génétique, Rétrocroisement, Mutation, Critère de sélection

Mots-clés géographiques Agrovoc : Afrique occidentale, Mali

Classification Agris : F30 - Génétique et amélioration des plantes

Ouvrage ou Actes : http://agritrop.cirad.fr/315149/

Auteurs et affiliations

  • Chantereau Jacques, CIRAD-CA-CALIM (FRA)
  • Luce Claude, CIRAD-CA-CALIM (FRA)
  • Ag Hamada M.
  • Trouche Gilles, CIRAD-CA-CALIM (BFA)

Source : Cirad - Agritrop

Accès réservé

Voir la notice Voir la notice

[ Page générée et mise en cache le 2016-11-18 ]