Agritrop
Home

Moulage des pores structuraux de vertisols : relations entre formes et disponibilités de l'eau

Guillaume Patrice, Cabidoche Yves-Marie. 1998. Moulage des pores structuraux de vertisols : relations entre formes et disponibilités de l'eau. In : Congrès mondial des sciences du sol = World congress of soil science ; Congreso mundial de la ciencia del suelo. AISS, AFES. Montpellier : CIRAD, pp. 1-7. Congrès Mondial de Science du Sol. 16, Montpellier, France, 20 August 1998/26 August 1998.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Casting of structural pores in vertisols : relation between shapes and water availability for plants

Abstract : Une méthode permettant d'imprégner et de séparer un moulage tridimensionnel de la porosité structurale des vertisols est proposée. L'imprégnation par une résine polyester fluorescente se fait sous vide, à l'état humide, au début du retrait normal. La phase solide du sol, essentiellement constituée d'argile gonflante, est dispersée. Le moulage de porosité structurale obtenu permet, sous éclairage UVA, à la loupe binoculaire, une description directe des formes de pores et de leur organisation. Les associations de formes sont de trois types : (i) les "faisceaux de tubes", d'origine biologique, mécaniquement stables se contractent en proportion du retrait. (ii) Les réseaux de "cloisons cellulaires" soont issus de la juxtaposition d'agrégats polyédriques ; ces associations ont tendance à régresser par coalescence au début d'une dessiccation. Le retrait augmentant, les agrégats polyédriques se fragmentent donnant des "cloisons" fines secondaires. (iii) Les "éponges", interstices d'agrégats grenus et nuciformes irréguliers, sont liées à l'activité mésobiologique ; elles constituent des associations très stables. La disponibilité de l'eau est testée par la consommation de #Zea mays#. La consommation d'eau structurale est évaluée par différence entre consommations totale et matricielle. L'eau structurale des "tubes" et "éponges" est disponible; elle occupe un réservoir stable. En réhumidification, la réserve de la matrice associée aux "tubes" et aux "éponges" est difficilement reconstituée. La contribution des "réseaux de cloisons" à la consommation est moins élevée. La disponibilité de l'eau dans les vertisols est donc étroitement contingente de l'occupation du sol et des systèmes de culture

Mots-clés Agrovoc : Vertisol, Système poral du sol, Eau disponible, Retrait, Mouvement de l'eau dans le sol

Classification Agris : P33 - Soil chemistry and physics

Auteurs et affiliations

  • Guillaume Patrice, CIRAD-CA-Canne à sucre (GLP)
  • Cabidoche Yves-Marie

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/465507/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-22 ]