Agritrop
Home

Interactions entre les symbioses bactériennes et fongiques et les nématodes çà galles chez Acacia holosericea

Duponnois Robin, Senghor K., Bâ A.M., Ducousso Marc, Cadet P.. 1998. Interactions entre les symbioses bactériennes et fongiques et les nématodes çà galles chez Acacia holosericea. In : L'acacia au Sénégal. Campa Claudine (ed.), Grignon C. (ed.), Gueye M. (ed.), Hamon Serge (ed.). ORSTOM, ISRA. Paris : ORSTOM, pp. 413-422. (Collection colloques et séminaires) ISBN 2-7099-1423-9 Réunion thématique sur l'acacia au Sénégal, Dakar, Sénégal, 3 December 1996/5 December 1996.

Paper with proceedings
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID465570.pdf

Télécharger (290kB)

Abstract : Afin d'améliorer les reboisements, certaines espèces d'Acacia d'origine australienne comme A. holosericea ou A. mangiuni ont été introduites au Sénégal. Toutefois, il s'est avéré que ces 2 espèces étaient très sensibles aux nématodes du genre Meloidogyne et plus particulièrement à M. javanica, espèce prédominante au Sénégal. Cette sensibilité entraîne 3 inconvénients majeurs dans l'utilisation de ces 2 essences : une inhibition de la croissance de l'arbre en plantation, une inhibition de la fixation biologique de l'azote et enfin la création d'un réservoir permanent pour ces nématodes phytoparasites susceptibles ainsi d'attaquer les cultures légumières adjacentes. En conséquence, il est nécessaire d'équiper les jeunes plants de microorganismes capables d'agir contre ces pathogènes. Les champignons mycorhiziens peuvent résoudre ce problème en contrôlant le développement des nématodes. Les acacias australiens peuvent présenter 2 types de symbioses mycorhiziennes : des endomycorhizes à vésicules et à arbuscules et des ectomycorhizes. Nous avons étudié l'effet de la symbiose ectormycorhizienne sur le cycle de développement de M. javanica. Des souches de Pisolithus sp. (champignon ectornycorhizogène) ont été isolées et mises en culture pure à partir de carpophores collectés dans les régions centre et Sud du Sénégal. Ensuite, des tests de compatibilité entre ces isolats fongiques et de jeunes A. holosericea ont été réalisés en conditions axéniques. Sur 33 isolats fongiques, seulement 4 ont la capacité d'infecter A. holosericea. Ces souches ont été étudiées pour leur impact sur 2 étapes du cycle de développement de Meloidogyne : éclosion des oeufs et pénétration des juvéniles dans la racine. Les exSudats de 2 isolats (COI 019 et COI 032) induisent une toxicité vis-à-vis de la viabilité des oeufs et inhibent la pénétration des juvéniles dans la racine. L'utilisation de ces champignons ectomycorhiziens dans des programmes agroforestiers est discutée. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Acacia, Acacia holosericea, Rhizobium, Meloidogyne, Meloidogyne javanica, Mycorhizé, Champignon nématophage, Protection des plantes, Lutte intégrée, Lutte antinématode

Mots-clés géographiques Agrovoc : Sénégal

Classification Agris : H10 - Pests of plants

Auteurs et affiliations

  • Duponnois Robin
  • Senghor K.
  • Bâ A.M.
  • Ducousso Marc, CIRAD-FORET-PLANTATIONS (FRA)
  • Cadet P.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/465570/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-04-20 ]