Agritrop
Home

Résistance de quelques descendances de Coffea arabica et C. canephora vis à vis de deux populations de Meloidogyne spp., originaires du Guatemala et du Brésil

Anzueto Francisco, Eskes Albertus, Sarah Jean-Louis, Decazy Bernard. 1993. Résistance de quelques descendances de Coffea arabica et C. canephora vis à vis de deux populations de Meloidogyne spp., originaires du Guatemala et du Brésil. In : Quinzième colloque scientifique international sur le café, Montpellier (France), 6-11 juin 1993 = Fifteenth international scientific colloquium on coffee. ASIC. Paris : ASIC, pp. 338-349. ISBN 2-900212-14-6 Colloque scientifique international sur le café. 15, Montpellier, France, 6 June 1993/11 June 1993.

Paper with proceedings
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID466741.pdf

Télécharger (693kB)

Titre anglais : Resistance of some Coffea arabica and Coffea canephora progenies to populations of Meloidogyne spp. from Guatemala and Brazil

Abstract : Des études préalables ont souligné l'existence de gènes de résistance à Meloidogyne sp. chez plusieurs lignées de C. arabica originaires d'Ethiopie. Dans cette étude, neuf descendances éthiopiennes, quatre populations F2 et quelques descendances de C. canephora sont analysées. Les deux populations de Meloidogyne spp. utilisées sont originaires de caféiers au Guatemala et au Brésil. La population du Brésil est reconnue localement comme M. incognita. Les génotypes de C. arabica et C. canephora évalués montrent pratiquement le même type de réaction à l'égard de ces deux populations de nématodes. Parmi les éthiopiens une lignée est sensible (ET 61), trois lignées sont en ségrégation (ET 5, ET 31, et ET 6), et cinq lignées sont hautement résistantes (ET 8, ET 40, ET 59, ET 16, et ET 18). La ségrégation observée dans ces lignées comme dans les populations F2 montre l'action de gènes dominants ou complémentaires. Quant à C. canephora plusieurs plantes présentent des niveaux intermédiaires de résistance ce qui suggère une base génétique plus complexe. Les résultats confirment l'existence d'une nouvelle source de haut niveau de résistance au sein de C. arabica vis-à-vis de populations destructrives de M. spp

Mots-clés Agrovoc : Coffea arabica, Coffea canephora, Résistance aux organismes nuisibles, Meloidogyne, Nématode des plantes

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Anzueto Francisco
  • Eskes Albertus
  • Sarah Jean-Louis
  • Decazy Bernard

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/466741/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-04-17 ]