Agritrop
Home

Le contexte actuel des plantes transgéniques

Schwendiman Jacques. 2001. Le contexte actuel des plantes transgéniques. In : Des modèles biologiques à l'amélioration des plantes. Hamon Serge (ed.). AUF. Paris : IRD, pp. 45-58. (Colloques et séminaires / IRD) ISBN 2-7099-1472-7 Journées scientifiques du réseau AUF "Biotechnologies végétales : amélioration des plantes et sécurité alimentaire". 7, Montpellier, France, 3 July 2000/5 July 2000.

Paper with proceedings
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID475686.pdf

Télécharger (4MB)

Abstract : La vocation première des plantes est de nourrir l'humanité, ainsi que les animaux d'élevage. Il existe, en terme de population et de taux de croissance démographique, de fortes disparités entre pays développés et pays en développement, avec une sous-alimentation chronique chez ces derniers et la nécessité de tripler la production agricole actuelle pour faire face aux besoins futurs. Or, cette production ne cesse de décroître, suite à de multiples causes qui sont présentées. Pour pallier ce déficit prévisible, on envisage de mettre en oeuvre le concept de révolution doublement verte, qui associe entre autres les biotechnologies, la maîtrise de l'eau... etc, pour une agriculture durable, plus productive dans le respect de l'environnement. Les plantes de demain seront-elles des plantes transgéniques ? L'exposé montre les enjeux commerciaux liés au secteur semences et plants où la France est un acteur majeur. La situation actuelle au niveau mondial des essais en champ de plantes transgéniques, en terme de pays, de plantes, de caractères introduits sera établie. La commercialisation de plantes transgéniques a débuté, elle concerne déjà de nombreuses espèces pour diverses caractéristiques, les détenteurs de ces produits sont essentiellement des compagnies privées. Les surfaces cultivées sont en croissance exponentielle et dans certaines régions du globe, à court terme, on peut raisonnablement supposer que la majorité des plantes cultivées sera transgénique. Les grands acteurs des plantes de demain sont déjà les entreprises d'agrochimie, qui procèdent par le biais d'acquisitions, de fusions ou d'alliances, au rachat tant de sociétés de recherche en biotechnologies que de sociétés semencières. Le point sera fait sur la situation actuelle montrant l'émergence d'un petit nombre de groupes agrochimiques mondiaux qui disposent d'une panoplie incontournable de procédés biotechnologiques. A ce jour, on assiste à une étape qui concerne la première génération de plantes transgéniques (résistance aux herbicides et aux insectes). La seconde offrira un éventail beaucoup plus vaste de plantes en terme de : - résistance aux pathogènes et aux insectes; - transformation de produits; - plantes "vaccins"; - "plant pharming"; - plantes "usines". Tout cet ensemble pose un certain nombre de problèmes en termes d'éthique, de santé, d'environnement et d'assurance de la sécurité alimentaire. Les pays en développement devraient être logiquement bénéficiaires des biotechnologies. On en présentera succinctement l'impact actuel en soulignant que l'usage des biotechnologies peut tout à la fois contribuer à la sécurité mondiale comme être source potentielle d'une grande instabilité. Pour le futur, tout se jouera sur la réussite de la coopération entre partenaires publics et privés, ces derniers détenant les clés sous forme de brevets. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Plante transgénique

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Schwendiman Jacques, CIRAD-AMIS-DIR (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/475686/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-04-29 ]