Agritrop
Home

La variation somaclonale "mantled" chez le palmier à huile (Elaeis guineensis Jacq.) : étude de la méthylation de l'ADN génomique

Jaligot Estelle, Rival Alain, Beulé Thierry, Dussert Stéphane, Konan Eugène K., Durand-Gasselin Tristan, Verdeil Jean-Luc. 2001. La variation somaclonale "mantled" chez le palmier à huile (Elaeis guineensis Jacq.) : étude de la méthylation de l'ADN génomique. In : Des modèles biologiques à l'amélioration des plantes. Hamon Serge (ed.). AUF. Paris : IRD, pp. 671-672. (Colloques et séminaires / IRD) ISBN 2-7099-1472-7 Journées scientifiques du réseau AUF "Biotechnologies végétales : amélioration des plantes et sécurité alimentaire". 7, Montpellier, France, 3 July 2000/5 July 2000.

Poster
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID475688.pdf

Télécharger (1MB)

Abstract : Au cours du développement à l'échelle pilote du procédé CIRAD/IRD de propagation clonale du palmier à huile (Elaeis guineensis Jacq.) par embryogenèse somatique, un phénotype variant a été identifié parmi les palmiers régénérants adultes. Environ 5% des palmiers provenant d'embryons somatiques montrent une anomalie lors de leur développement floral, consistant en une féminisation des organes mâles, nommée phénotype "mantled". Sur la base des caractéristiques phénotypiques de cette variation somaclonale (hétérogénéité spatiale, instabilité temporelle) et de nos travaux antérieurs sur la structure de l'ADN, l'hypothèse d'une altération épigénétique de l'expression du génome a été proposée pour expliquer l'origine des variants. Afin d'étudier les relations entre la variation somaclonale "mantled" et de possibles altérations du niveau de méthylation de l'ADN génomique, deux approches complémentaires ont été utilisées. Le dosage par HPLC des concentrations relatives de 5-méthyl-désoxycytidine (5mdC) a montré que le taux de méthylation globale (TMG) de l'ADN dans les inflorescences immatures des régénérants anormaux est inférieur de 2% au taux mesuré chez leurs homologues normaux (TMG = 26% contre 28%). Dans les feuilles de palmiers anormaux, cette réduction varie entre 0.5 et 2.5% (TMG = 20.8% contre 22% chez les régénérants normaux). Entre Cals Compacts Nodulaires (CCN) et Cals à Croissance Rapide (CCR), à partir desquels sont régénérées respectivement 5% et 100% de plantules "mantled", la diminution est de 4.5% (TMG = 18.7% contre 23.2%). L'approche Sssl-Methylase Accepting Assay (Sssl-MAA), basée sur la saturation enzymatique des sites CG par des groupements méthyle, confirme les résultats précédemment obtenus. Ces travaux préliminaires démontrent l'existence d'une relation entre une hypométhylation de l'ADN génomique, mesurée dans différents organes, et la variation somaclonale "mantled" chez le palmier à huile. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Elaeis guineensis, Méthylation, ADN, Trouble génétique, Fleur, Variation somaclonale

Classification Agris : F02 - Plant propagation
F60 - Plant physiology and biochemistry
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Jaligot Estelle, CIRAD-CP-PALMIER (FRA) ORCID: 0000-0002-9252-5271
  • Rival Alain, CIRAD-CP-PALMIER (FRA) ORCID: 0000-0001-6304-3268
  • Beulé Thierry, CIRAD-CP-PALMIER (FRA)
  • Dussert Stéphane, IRD (FRA)
  • Konan Eugène K., CNRA (CIV)
  • Durand-Gasselin Tristan, CIRAD-CP-PALMIER (CIV)
  • Verdeil Jean-Luc, CIRAD-CP-COCOTIER (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/475688/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-04-23 ]