Agritrop
Home

Evaluation de la résistance en champs. Exemple de sélections

Cilas Christian, Berry Dominique, Nyassé Salomon, N'Goran Jeanne A.K.. 2000. Evaluation de la résistance en champs. Exemple de sélections. In : Bases génétiques de la résistance des cacaoyers aux maladies à #Phytophthora# : Résumés des communications = Genetic basis of cocoa tree resistance to Phytophthora diseases. Abstracts. Cilas Christian (ed.). CIRAD, CAOBISCO, CNRA, UWI-CRU, IRAD. Montpellier : CIRAD, pp. 12-13. Scientific Closing Seminar of CAOBISCO / CIRAD / CNRA / CRU / IRAD Project, Montpellier, France, 19 September 2000/20 September 2000.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Evaluation of resistance in the field. Example of selections

Abstract : Depuis de nombreuses années, différents essais génétiques ont été installés dans des zones de cacaoculture atteintes par la pourriture des cabosses. Dans cette étude, un bilan de plusieurs essais conduits au Cameroun et en Côte d'Ivoire est présenté. Des analyses génétiques sur les taux de pourriture observés en champs sont effectuées. Au Cameroun, le travail a porté sur un essai diallèle complet à 6 géniteurs; en Côte d'Ivoire les données sont issues d'un plan factoriel dans lequel 16 parents femelles haut amazoniens sont croisés avec 4 parents mâles bas amazoniens. Des observations conduites au Togo dans un essai diallèle triangulaire à 12 géniteurs permettent de relier les résultats du Cameroun et de Côte d'Ivoire. L'analyse de ces différents plans de croisements permet de tirer des conclusions sur l'héritabilité de la résistance à Phytophthora. Ainsi, le taux de pourriture observé au champ a une héritabilité principalement additive dans tous les essais étudiés. Il est donc possible de classer les géniteurs suivant leur aptitude générale à la combinaison et de cumuler les caractères de résistance dans le cadre d'un schéma de sélection récurrent. Dans les différents pays, les Trinitario présentent de plus fortes attaques que les Forastero. Le classement des géniteurs utilisés en Côte d'Ivoire est cohérent avec celui obtenu au Togo, bien que les agents pathogènes soient différents (P. palmivora en Côte d'Ivoire, P. megakarya au Togo). Une sélection combinée individus-familles sur valeur génétique totale est donc envisagée dans la perspective de diffuser ultérieurement du matériel clonal. Il s'agit d'une sélection multicaractère sur un index combinant les deux principaux caractères cibles : la production et la résistance à Phytophthora évaluée par le taux de cabosses pourries par arbre. Cette sélection a été effectuée sur les plans de croisements précédents, au Cameroun et en Côte d'Ivoire. Un index de sélection est construit pour réaliser un bon compromis entre les gains génétiques espérés sur chacun des caractères cibles pris en compte. La liste des arbres sélectionnés est fournie pour un taux de sélection de 1%. Les arbres sélectionnés au seuil de 1% dans le diallèle du Cameroun ont été plantés dans un essai de confirmation.

Mots-clés Agrovoc : Theobroma cacao, Maladie fongique, Phytophthora palmivora, Résistance aux maladies, Résistance génétique, Lutte génétique, Expérimentation au champ, Analyse diallèle, Héritabilité, Aptitude à la combinaison, Sélection récurrente

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun, Côte d'Ivoire

Mots-clés complémentaires : Pourriture des cabosses, Phytophthora megakarya

Classification Agris : H20 - Plant diseases
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Cilas Christian, CIRAD-CP-CACAO (FRA)
  • Berry Dominique, CIRAD-CP-CAFE (FRA)
  • Nyassé Salomon, IRAD (CMR)
  • N'Goran Jeanne A.K., CNRA (CIV)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/475812/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]