Agritrop
Home

Optimisation de la sélection récurrente réciproque du palmier à huile (Elaeis guineensis Jacq.) par l'utilisation des index de sélection et des marqueurs moléculaires

Purba Abdul Razak. 2000. Optimisation de la sélection récurrente réciproque du palmier à huile (Elaeis guineensis Jacq.) par l'utilisation des index de sélection et des marqueurs moléculaires. Montpellier : ENSAM, 161 p. Thèse de doctorat : Biologie, diversité et adaption des plantes cultivées : Ecole nationale supérieure agronomique de Montpellier

Thesis
Full text not available from this repository.

Abstract : Le programme d'amélioration du palmier à huile à l'IOPRI (Indonesian Oil Palm Research Institute) a débuté dans les années soixante dix après l'introduction de plusieurs populations sélectionnées d'origine africaine. Un programme de Sélection Récurrente Réciproque (SRR) entre ces origines et l'origine Deli (introduite en 1848) a été engagé. Ce programme nécessitait de classer les parents utilisés en fonction de leur aptitude à la combinaison. Cependant, l'estimation précise de la valeur génétique de parents est rendue difficile à cause des contraintes liées à la biologie de la plante et du caractère déséquilibré des essais génétiques disponibles. L'objectif de ce travail de thèse a été d'estimer les paramètres génétiques des parents en utilisant toutes les informations disponibles : les données, généalogiques, les données agronomiques et les données de marqueurs moléculaires. L'exploitation conjointe de l'ensemble de ces informations permet de mieux gérer la variabilité et le contrôle de la recombinaison. Les AFLP (Amplified Fragment Length Polymorphism) et les isoenzymes ont été utilisés pour estimer la distance génétique entre individus ou entre populations ainsi que pour structurer les matériels de sélection de l'IOPRI. Des écarts à l'équilibre de Hardy-Weinberg et une séparation des parents, en au moins trois groupes, ont été détectés dans les populations étudiées. L'organisation de la variabilité génétique obtenue ouvre donc une discussion sur la séparation stricte des populations du palmier à huile en deux groupes hétérotiques appliquée actuellement dans le schéma d'amélioration de SRR. Les données agronomiques et de pedigree des parents testés au premier cycle de sélection à l'IOPRI ont été utilisées pour améliorer l'estimation de leurs paramètres génétiques en utilisant la méthode de BLUP (Best Linear Unbiased Predictor). En dépit du fait que la variabilité génétique du groupe Deli soit moins importante que celle du groupe africain, la divergence des individus de Deli, choisis comme parents des hybrides testés, entraîne une contribution comparable de ce groupe à la variabilité génétique. Les résultats ont aussi démontré la cohérence de la méthode de BLUP en déterminant le classement des géniteurs en se basant sur leurs valeurs génétiques additives. En effet, ces valeurs au stade adulte peuvent être linéairement expliquées par celles au stade jeune, ce qui implique une possibilité de simplifier le schéma SRR en effectuant une sélection précoce. Les corrélations entre les valeurs observées et les valeurs prédites des performances des croisements sont en général assez modérées mais sont envisageables pour une sélection basée sur la production d'huile, ce qui, en fait, est l'objectif des sélectionneurs du palmier à huile. Dautre part, le recours à des marqueurs moléculaires permet de prédire les performances de croisements aussi efficacement que celui à des données de pedigree. Les informations moléculaires peuvent donc être utilisées si les informations de pedigree sont obscures ou indisponibles. La connaissance sur la structure et la valeur génétique des parents a permis de choisir les meilleures combinaisons et d'éliminer les mauvais croisements des tests à réaliser. Du point de vue pratique, les résultats donneront une contribution significative sur la production de semences et des clones du palmier à huile. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Elaeis guineensis, Méthode d'amélioration génétique, Sélection récurrente, Aptitude à la combinaison, Paramètre génétique, Caractère agronomique, Marqueur génétique, Isoenzyme, Variation génétique, Sélection précoce

Mots-clés géographiques Agrovoc : Indonésie

Mots-clés complémentaires : Sélection récurrente réciproque, AFLP

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Purba Abdul Razak, IOPRI (IDN)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/475983/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-04-21 ]